Jura : un lynx tué par arme à feu, une enquête pour braconnage ouverte

Un lynx boréal, seul grand félin sauvage présent en Europe et espèce menacée en France, a été retrouvé tué par arme à feu dans le Jura, où une enquête pour braconnage a été ouverte, a-t-on appris vendredi auprès du parquet.

(AFP)

Un lynx boréal, seul grand félin sauvage présent en Europe et espèce menacée en France, a été retrouvé tué par arme à feu dans le Jura, où une enquête pour braconnage a été ouverte, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. – mis à jour le 27 mars à 14h15.

 L’animal a été découvert mort dans un ravin à Ivrey le 17 mars. « Il a été victime d’une gerbe de plombs, la thèse privilégiée est celle d’un acte volontaire », a estimé auprès de l’AFP le procureur de la République de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal, qui a ouvert une enquête pour « destruction d’une espèce protégée ».

Ces faits sont passibles de peines dont la moins lourde est de trois ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende, selon la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal). La peine peut aller jusqu’à 7 ans de prison en cas de circonstances aggravantes comme celle de « bande organisée », a ajouté le procureur.

Ces félins sont particulièrement mal vus par les chasseurs, car ils prélèvent bon nombre de proies.
« Il s’agit d’un délit qui porte une atteinte grave à la biodiversité », le lynx boréal est une « espèce considérée comme menacée en France où il est strictement protégé », a estimé la Dreal dans un communiqué.

150 lynx en France

L’association Sea Shepherd, par le biais de la coalition Rewild dont elle est cofondatrice, a annoncé offrir 5 000 euros de récompense pour toute personne donnant une information permettant d’identifier le coupable. Une telle démarche avait permis d’identifier les personnes ayant décapité des phoques à Concarneau début 2019, qui seront jugées en octobre prochain, a précisé l’association.

Les deux-tiers de la population de lynx en France, qui s’élève à 150 individus environ, sont situés dans le massif du Jura. L’animal est également présent dans les Alpes et de manière sporadique dans le massif des Vosges. Début février, le Centre Athénas, basé dans le Jura et spécialisé dans la sauvegarde du lynx, avait déjà déposé trois plaintes pour des faits de « braconnage » à Fontenu (Jura), Les Planches-en-Montagne (Jura) et Fellering (Haut-Rhin, dans le massif des Vosges). Le centre Athénas dénonce « l’évidence du braconnage » des lynx, attesté par « la découverte de cadavres » et « l’apparition récurrente de jeunes lynx orphelins ».

Défilement vers le haut