Incendie : les pompiers du Doubs appellent à la prudence

Les pompiers de Belfort dans une manoeuvre dans le tunnel de Bure, en Suisse.

Les pompiers du Doubs rappellent quelques précautions à adopter afin de limiter les risque d’incendie, alors que nous rallumons nos appareils de chauffage.

Les pompiers du Doubs rappellent quelques précautions à adopter afin de limiter les risque d’incendie, alors que nous rallumons nos appareils de chauffage.

Les températures ont chuté ces derniers jours. On a rallumé nos chauffages. Allumés nos cheminées ou nos poêles. Dans ce contexte, les pompiers du Doubs appellent à la prudence et demandent de respecter quelques consignes, « pour éviter les drames ». En France, un incendie se déclenche toutes les 2 minutes. Et 25 % de ces incendies sont d’origine électrique.

Ils invitent à « faire vérifier et entretenir les installations de chauffage par un professionnel qualifié ». Cela diminue les risques d’intoxication au monoxyde carbone. Les pompiers invitent également à s’équiper d’un détecteur de monoxyde de carbone pour compléter la vigilance.

80% des décès liés aux fumées

Ils invitent également à vérifier les piles des détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF), qui alertent des fumées, « pour évacuer son habitation. » « Ces comportements individuels responsables sauvent des vies », insistent les pompiers. C’est d’autant plus important que 70 % des incendies mortels se déroulent la nuit. Et les fumées sont responsables de 80 % des décès. Chaque année, 800 personnes meurent dans un incendie et 10 000 autres sont blessées, dont 3 000 « souffrent ensuite d’une invalidité lourde », note la préfecture du Haut-Rhin dans une fiche dédiée à ces risques

Depuis le 8 mars 2015, tous les logements doivent être équipés de ces détecteurs.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Belfort : des températures de 3,45 °C au-dessus des normales à l’été 2022

Le comité interdépartemental de la ressource en eau du bassin de l’Allan a tiré le bilan de la sécheresse de Lire l’article

Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal