Hydrogène : Alstom acquiert Helion hydrogen Power

L’industriel Alstom vient d’annoncer l’achat d’Helion Hydrogen Power, une filiale à 100 % d’Areva énergies renouvelables

L’industriel Alstom vient d’annoncer l’achat d’Helion Hydrogen Power, une filiale à 100 % d’Areva énergies renouvelables. Cette société est spécialisée dans les piles à combustibles et doit permettre à Alstom de poursuivre son développement dans le secteur de l’hydrogène.

L’industriel Alstom vient d’annoncer l’achat d’Helion Hydrogen Power, une filiale à 100 % d’Areva énergies renouvelables. Cette société est spécialisée dans les piles à combustibles et doit permettre à Alstom de poursuivre son développement dans le secteur de l’hydrogène.

« Une pépite d’innovation. » C’est ainsi qu’Alstom qualifie Helion Hydrogen Power, une société filiale à 100 % d’Areva Energies renouvelables. Elles est « spécialisée dans les piles à combustible à forte puissance », indique Alstom, qui apprécie la complémentarité avec ses compétences. La société est basée à Aix-en-Provence et emploie près de 30 salariés.

La société couvre l’ensemble de la chaîne de valeur des piles à combustible à forte puissance : conception, développement, fabrication, support ingénierie, formation clients. « Helion Hydrogen Power a participé à plus de 100 projets et une trentaine de ses solutions sont en exploitation à travers le monde », note Alstom.

Des trains hydrogène testé en 2023

« Avec cette acquisition, Alstom, qui est un pionnier dans l’utilisation de l’hydrogène dans le domaine ferroviaire, enrichit son portefeuille de solutions innovantes et compétitives et poursuit la mise en œuvre de son plan stratégique Alstom in Motion », relève le groupe dans un communiqué de presse. « Elle renforce également son ancrage technologique en France et son ancrage géographique dans la Région Sud, en complément de ses sites actuels d’Aix-en-Provence et de Vitrolles », observe également Alstom.

À l’issue de ce rachat, la société sera nommée Alstom Hydrogen SAS. Concernant le déploiement de l’hydrogène, Alstom a des trains hydrogène qui roulent en Allemagne. Il adapte actuellement la technologie aux trains régionaux français (lire notre article) ; la Bourgogne-Franche-Comté est pionnière dans le déploiement. Les premiers essais sont prévus en 2023. Le service commercial est attendu en 2025. Sur le fret, envisagé à Belfort, l’échéance est beaucoup plus lointaine et les investissements, beaucoup moins matures.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : la direction prête à « sauver » 94 postes sur 238

94 postes sur 238. Voici la proposition formulée par la direction de l’entité nucléaire de General Electric (GE Steam Power Lire l'article

General Electric : « On va monter d’un cran » garantit l’intersyndicale
La mobilisation se poursuit contre le plan social dans la branche nucléaire et charbon de General Electric.

300 salariés de General Electric Steam Power (nucléaire et charbon), à Belfort, ont manifesté ce vendredi matin. S’ils ont obtenu Lire l'article

5 nouveaux policiers attendus au commissariat de Belfort
Le commissariat de police de Belfort va accueillir 5 policiers supplémentaires dans ses effectifs.

Dans la foulée des annonces d’Emmanuel Macron dans Le Figaro, 5 arrivées de policiers sont confirmées au commissariat de Belfort, Lire l'article

General Electric : Marie-Guite Dufay écrit à Emmanuel Macron et demande un moratoire
Mari-Guite Dufay écrit à Emmanuel Macron pour obtenir un moratoire sur le plan social à General Electric Steam Power

Marie-Guite Dufay, présidente socialiste de la région Bourgogne-Franche-Comté, a écrit au président de la République pour lui demander un moratoire Lire l'article

Défilement vers le haut