GéNéRiQ dévoile son programme

Le festival GéNériQ vient de dévoiler sa programmation 2018. cette année, il passera par le site Psa de Sochaux.


Le festival GéNéRiQ est organisé dans cinq villes : Dijon, Besançon, Belfort, Le Pays de Montbéliard et Mulhouse. Le secret de la réussite du festival, c’est sa programmation. Cette année, des valeurs sûres invitées comme Tricky ou Modeselektor. Des artistes qui montent, comme Eddy de Pretto ou Polo & Pan et Lysistrata, Mais surtout de la découverte. C’est la spécialité de GéNéRiQ, d’avoir du nez et des coups de coeur pour des petites pépites. Orelsan ? C’est GéNéRiQ. Stromae ? GéNéRiQ. Charlie Winston ? GéNéRiQ. The Shoes ? GéNéRiQ.
La cuvée 2018 est blindée de bijoux. Les Filles de Illighadad venues du Niger, Snapped Ankles, la petite bombe scénique, le rap des belges de Le 77, la voix folle de Flèche Love…
Près de 50 rendez-vous, 70 concerts, dont 30 gratuits.

Cette année encore, les 6 partenaires historiques de la région font leur festival. Les Eurockéennes de Belfort, La Vapeur, Le Noumatrouff, La Poudrière, Le Moloco et La Rodia.

Le festival qui vit son territoire. Le festival en balade.

GéNéRiQ ne prend pas un site unique avec des murs autour ; mais occupe le terrain, traîne, passe de lieu en lieu. Boire un coup ici pour l’apéro, manger là-bas, danser ailleurs, emmener les enfants ou y aller entre amis…
Dans des salles de spectacles mais aussi dans des coins un peu dingues : une usine, un temple, une friche, un musée…
Le festival s’affranchi des barrières entre les artistes et le public. La scène ? C’est la ville.
Retour à La Vapeur, refaite à neuf à Dijon. Découverte de l’Antonnoir, ouvert depuis peu à Besaçon, occupation de la friche DMC – motoco à Mulhouse pour la première fois, et passage par
Peugeot voir un concert à Sochaux…
Du neuf, du tout frais, encore sous blister, qui ne demande qu’à être dégoupillé à partir du 7 février.

(source: communiqué de presse du festival)

Ceci vous intéressera aussi
Jean-Marie Girier : « L’État sera présent financièrement dans tous les projets hydrogène »

Pendant une heure, Jean-Marie-Girier, préfet du Territoire de Belfort, a accordé une interview exceptionnelle au Trois sur les enjeux du Lire l'article

[Zéro déchet] J’ai testé le shampoing solide
Du Shampoing solide, confectionné par Fleur, pour le blog l'An vert.

Éco-gestes, zéro déchets, consommation responsable, autant de concepts effrayants qui lutteront contre un ennemi commun : nos habitudes. Il y Lire l'article

Covid-19 : « Nous ne sommes pas déconfinés », met en garde l’hôpital

Si la situation sanitaire s’améliore, la pression reste importante sur l’hôpital Nord-Franche-Comté. L’assouplissement du confinement inquiète les soignants. Une balade Lire l'article

Confinement: les nouvelles règles à partir de ce samedi 28 novembre
La jauge de 8 m² dans les commerces devrait signer le retour des files d'attente, comme lors du premier confinement.

Le message des préfets du Doubs, du Territoire de Belfort et de Haute-Saône est le même à l'occasion de conférences Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut