Sécheresse : la Haute-Saône passe en alerte renforcée

Après le Territoire de Belfort en début de semaine, c'est la Haute-Saône qui renforce les mesures de restriction de l'usage de l'eau.

Après le Territoire de Belfort en début de semaine, c’est la Haute-Saône qui renforce les mesures de restriction de l’usage de l’eau.

Le mois de juillet est très déficitaire d’un point de vue des précipitations : il est tombé 20% de pluie par rapport aux normales saisonnières, et c’est l’un des mois de juillet les plus secs au niveau national depuis 1959, souligne la préfecture de Haute-Saône dans son communiqué de ce jeudi 6 août. Les prévisions météo annoncent des conditions anticycloniques avec des pics de chaleur pour la fin de semaine et des températures allant jusqu’à 38°C en plaine. La semaine suivante devrait débuter avec des températures moins élevées.
Les débits des cours d’eau sont très faibles et une pêche de sauvegarde a dû être organisée sur leRahin par la Fédération de pêche. Pour les nappes phréatiques, les dernières données indiquent une généralisation de la baisse et des valeurs minimales historiques sont atteintes pour la nappe du Breuchin. Certaines communes sont d’ores et déjà alimentées par camions citernes.
Aussi, pour préserver nos ressources en eau et prévenir toute pénurie, la préfète de la Haute-Saône a décidé de prendre un arrêté de restricton de niveau 2 « Alerte Renforcée » dans l’ensemble du département.

Les restrictions

Sont interdits pour les usages particuliers
– Le remplissage des piscines privées de plus de 2 m³, sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier a débuté avant les premières restrictions ;
– L’arrosage des espaces verts (pelouses)
– L’arrosage des massifs fleuris, plantations en contenant, arbres et arbustes sauf pour les arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins de 1 an et seulement de 20 h à 10 h
– L’arrosage des potagers entre 10 h et 20 h
– Le lavage des voies et des trottoirs, le nettoyage des terrasses et façades sauf avec du matériel haute pression et si le chantier a démarré avant les restrictions de niveau alerte renforcée
– Le lavage de voitures chez les particuliers.

Sont interdits pour les usages publics

– Le lavage des voies et des trottoirs, le nettoyage des terrasses, matériels urbains, façades, surfaces à vocations sportives et de loisirs (hors golfs)
– L’arrosage des espaces verts (pelouses), des massifs fleuris, des plantations en contenant, des arbres et arbustes, publics ou privés (terrains de sport et golfs mis à part), sauf l’arrosage des arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins de 1 an de 20h à 10h ;
– L’alimentation des fontaines publiques d’ornement : fermeture des fontaines sauf si elles fonctionnent en circuit fermé ou en alimentation gravitaire depuis une sourie.

  • Coordonnées :Orientis vero limes in longum protentus et rectum ab Euphratis fluminis ripis ad usque supercilia porrigitur Nili, laeva Saracenis conterminans gentibus, dextra pelagi fragoribus patens, quam plagam Nicator Seleucus occupatam auxit magnum in modum, cum post Alexandri Macedonis obitum successorio iure teneret regna Persidis, efficaciae inpetrabilis rex, ut indicat cognomentum.
Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal