De Chaux à Frais : une marche climatique pour convaincre sans contraindre

L’association Hé! Changeons pour notre planète organise une marche climatique qui se déroulera symboliquement de la ville de Chaux, à la ville de Frais ce dimanche 26 juin.

L’association Hé! Changeons pour notre planète organise une marche climatique qui se déroulera symboliquement de la ville de Chaux, à la ville de Frais ce dimanche 26 juin.

« Soit on contraint, soit on convainc », pointe Alain Fousseret, ancienne figure politique locale à la retraite et président de l’association Hé ! Changeons pour notre planète. Tout est parti de l’envie d’organiser une marche climatique. Et d’un jeu de mots avec le nom de deux villages du Territoire de Belfort : Chaux… et Frais. « J’ai pris une carte et j’ai regardé combien de kilomètres ça faisait. Seulement 17 ! », se remémore-t-il. C’était en 2019. « L’idée a plu. Notamment à des amies de ma femme qui ont voulu m’aider à monter ce projet.» De là, se crée l’association, puis le projet se précise. Après la crise Covid, elle est enfin prête. La marche se tiendra ce dimanche 26 juin. 

L’idée : encourager l’émergence de pratiques plus respectueuses de l’environnement à partir de festivité, de jeux. Grâce à une « culture positive », comme l’appelle Alain Fousseret. La philosophie du projet, finalement, « un projet d’engagement sans contrainte ». Car pour le président d’association, l’écologie punitive est déjà vécue chaque jour et ne change pas les mentalités pour autant. « Nous sommes déjà contraints. Regardez : la canicule par exemple. Nous l’avons subi. Avec cette marche, on vient coller à l’actualité », narre-t-il en pointant du doigt le ciel, alors que l’air est encore lourd ce mercredi. 

Des places à gagner pour les Eurockéennes

Plusieurs étapes attendent les marcheurs durant le parcours. Une à Eloie, une à Roppe, avant d’arriver à Chaux. Tout du long, de nombreuses structures : stands de découverte, dégustations, ventes, points d’informations et animations en faveur de la préservation du climat. De Pive à la Ligue de protection des oiseaux, de Gaïa énergies au collectif Santé en danger, les thématiques abordées seront entre autres l’isolation, la mobilité, le commerce local ou encore l’alimentation bio. D’ailleurs, pour se restaurer, l’association a aussi choisi des acteurs engagés comme le restaurant Le pochon magique (lire notre article) qui sera sur place. « Bien sûr, avec cette marche, on ne va pas changer la pollution des centrales à charbon. Mais cela donnera des idées aux personnes pour s’engager à leur échelle », espère-t-il.

 Pour nourrir l’envie de venir parcourir les 17 kilomètres, l’association organise un tirage au sort. Un numéro sera attribué à chaque marcheur, avec à la clef des cadeaux à gagner. Une nuit pour une famille dans une cabane de Joncherey, mais aussi des entrées aux Eurockéennes. Puis d’autres cadeaux : « toujours écolo, comme des lunchbox. On a pas été les chercher en Chine, quand même », rit Alain Fousseret, avec son air blagueur habituel. C’est une première, pour l’association qui espère qu’entre 200 et 400 personnes se motiveront à venir. 

5 euros pour les plus de 18 ans.  Inscription sur internet en cliquant ici / sur place en espèce. Départ de Chaux à 9h, 1 rue Saint-Martin. Retour en navettes. Circuit de 7 kilomètres possible.

Ceci vous intéressera aussi
Territoire de Belfort : le risque de rupture d’alimentation en eau potable est sérieux 

Lors d’une conférence de presse mercredi 10 août, le préfet du Territoire de Belfort, Raphaël Sodini est revenu sur les Lire l'article

L’histoire entremêlée du Jura suisse et de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard

Depuis le Moyen Age, l'Aire Urbaine et son voisin suisse possèdent une histoire commune. Cette proximité s'est renforcée depuis la Lire l'article

Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut