Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, à la suite de la fin de l’état d’urgence sanitaire.

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, à la suite de la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Nous n’aurons plus à présenter notre passe sanitaire à l’entrée des sites de l’hôpital Nord Franche-Comté annonce l’établissement hospitalier dans un communiqué de presse. La mesure sera effective dès le lundi 1er août.

Cette décision résulte de la fin de l’état d’urgence sanitaire liée à la pandémie de covid-19, qui sévit depuis 2020. Mardi, les parlementaires ont adopté la fin des mesures d’exception. « Les mesures sanitaires d’exception comme le confinement ou le couvre-feu, le passe sanitaire ou encore l’obligation du port du masque ne pourront plus être appliquées », rappelle Ouest France. Ce jeudi 28 juillet, le ministère de la Santé précisait que le port du masque « demeure, dans l’immédiat, très fortement recommandé au sein des établissements sanitaires et médico-sociaux ».

L’hôpital Nord Franche-Comté, comme l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP), maintient une obligation du port du masque dans ses établissement, « compte tenu du contexte sanitaire ». Il invite aussi les usagers « à respecter les gestes barrières ». L’hôpital maintient la limite de deux visiteurs en même temps par chambre. « Les patients admis pour une hospitalisation programmée devront continuer à se faire tester pour la COVID-19 », ajoute l’hôpital dans son communiqué.

Si la 7e vague reflue, l’épidémie est toujours présente et forte. Dans le Territoire de Belfort, le taux d’incidence était de 906 pour 100 000 habitants (contre 841 à l’échelle régionale) le 22 juillet. Et 44 personnes étaient hospitalisées à l’hôpital Nord Franche-Comté pour motif principale covid-19, dont deux en réanimation.

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal