Covid-19 : les 6 raisons où les enfants ne doivent pas fréquenter l’école

L’académie de Besançon, dans un communiqué, rappelle les conduites à suivre pour lutter contre la propagation du virus. Et notamment répondre à la question : dans quels cas les enfants ne doivent pas fréquenter l’école et rester à la maison ? Systématiquement, en cas d’absence, il est impératif de prévenir l’établissement scolaire.

Le rectorat de l’académie de Besançon, dans un communiqué, rappelle les conduites à suivre pour lutter contre la propagation du virus. Et notamment répondre à la question : dans quels cas les enfants ne doivent pas fréquenter l’école et rester à la maison ? Systématiquement, en cas d’absence, il est impératif de prévenir l’établissement scolaire.

1. L’enfant est malade

« Si l’enfant présente des symptômes d’une maladie, quels qu’ils soient (nez qui coule, toux, fièvre, maux de tête, courbatures…), l’enfant doit impérativement rester à la maison jusqu’à ce qu’il soit guéri. Il est recommandé de consulter le médecin traitant pour éviter tout risque d’infection à la covid-19. » L’enfant reste à la maison.

2. L'enfant a passé un test de dépistage covid-19

« Si l’enfant a passé un test de dépistage COVID-19, l’enfant doit rester à la maison en attente des résultats du test. L’enfant ne reviendra à l’école que si son test est négatif et après avis médical. » L’enfant reste à la maison.

3.L'enfant est cas contact d'un cas confirmé covid-19

« Si l’enfant a été identifié cas contact en dehors du champ scolaire, l’enfant doit impérativement rester à la maison conformément à la demande des autorités de santé. L’enfant ne retournera en classe qu’après avis médical. » L’enfant reste à la maison.

4. L'enfant est cas confirmé covid-19

« Si l’enfant a été identifié cas confirmé COVID-19, l’enfant doit impérativement rester à la maison conformément à la demande des autorités de santé. L’enfant ne retournera en classe qu’après accord des autorités de santé. » L’enfant reste à la maison.

5. Un membre du foyer familial est cas confirmé covid-19

« Si un membre du foyer familial de l’enfant (parents, enfants ou autre personne habitant sous le même toit) est cas confirmé covid-19, les enfants ne doivent pas se rendre dans leur école ou établissement scolaire. Les parents doivent suivre les recommandations des autorités de santé et les enfants pourront retourner dans leur classe seulement après accord médical. » L’enfant reste à la maison.

6. En cas de suspicion de la covid-19 chez l'enfant

« Les parents doivent impérativement, et sans délai prévenir l’école ou l’établissement scolaire de leur enfant. Si l’enfant ne se sent pas bien lors du temps scolaire, l’enfant est invité à se signaler immédiatement auprès des enseignants, des personnels de vie scolaire ou administratifs de son école ou de son établissement. »

Continuité des apprentissages

« Lorsque l’enfant est absent de son école ou de son établissement scolaire pour ces différentes raisons, il bénéficie de la continuité́ des apprentissages avec un dispositif de classe à la maison », rassure le rectorat dans un communiqué de presse. « Dans le cas d’une mise en quatorzaine de la classe de l’enfant, son ou ses enseignant(s) continue(nt) d’assurer les cours à distance (s’ils ne sont pas empêchés médicalement) », détaille le communiqué. « Dans le cas de l’éloignement individuel de l’enfant (maladie ou quatorzaine), l’enfant bénéficie d’un suivi régulier à distance par son ou ses enseignant(s) et la continuité des apprentissages est mise en œuvre à son attention », poursuit-il. Si c’est le professeur qui est éloigné, un remplaçant se chargera de la continuité, avec le dispositif « Ma classe à la maison » si les élèves sont également éloignés. « Les plateformes en ligne « Ma classe à la maison » sont accessibles, gratuitement, à tous les élèves et à tous les enseignants qui souhaitent les utiliser », précise le rectorat. « Pour la bonne mise en place de cet accompagnement, les parents sont invités à prendre contact avec l’école ou l’établissement scolaire de leur enfant », termine le communiqué.

Ceci vous intéressera aussi
Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Boncourt : 118 Français concernés par la fermeture de British American Tobacco

Le cigarettier British American Tobacco (BAT) a annoncé fin octobre son intention de fermer son usine de Boncourt, en République Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal