PUB

Covid-19 : des patients évacués d’Alsace par avion militaire

Six patients infectés par le coronavirus covid-19 ont été évacués de Mulhouse ce mercredi matin, par un avion militaire. Ils sont dirigés vers Mulhouse et Marseille.

Six patients infectés par le coronavirus covid-19 ont été évacués de Mulhouse ce mercredi matin, par un avion militaire. Ils sont dirigés vers Mulhouse et Marseille.

Le Haut-Rhin, et particulièrement Mulhouse, est au cœur de l’épidémie. Et les services de santé sont surchargés. Il faut donc les désengorger. Quatre patients hospitalisés à Mulhouse et deux hospitalisés à Colmar, tous dans un état grave, sont transférés dans le sud de la France par un avion militaire, du service de santé des armées. Ils seront pris en charge dans les hôpitaux militaires de Toulon (Sainte-Anne) et Marseille (Laveran) a révélé la ministre des Armées, Florence Parly, sur Twitter.

Les patients sont transportés dans un Airbus A330 Phénix de l’armée de l’air, parti d’Istres ce matin, en format Morphée, pour « module de réanimation pour patient à haute élongation d’évacuation ». Ce module « a été créé pour doter les armées d’une capacité d’évacuation sanitaire longue distance adaptée aux transports de plusieurs blessés graves afin de contribuer au soutien médical des forces déployées en opération extérieure », indique l’armée de l’air sur son site Internet. Il peut transporter 6 à 12 personnes sur plus de 10 000 km.

Hôpital militaire de campagne

Cette utilisation de l’armée a été annoncée par le président de la République, lundi soir, lors de son allocution aux Français. Emmanuel Macron a aussi annoncé le déploiement d’un hôpital militaire de campagne, d’une capacité de 30 lits de réanimation. Il sera installé près de Mulhouse a confirmé Édouard Philippe, le Premier ministre.

Avec 1 820 cas et 61 décès, selon les derniers chiffres officiels, la région Grand Est est l’un des principaux foyers de contamination en France. En France, on compte 7 730 cas confirmés depuis le début de l’épidémie. 175 personnes ont perdu la vie.

Dispositif Morphée, dans un A330 Phénix (©Armée de l'Air)
Ceci vous intéressera aussi
338 armes récupérées dans le Territoire de Belfort

L’opération d’abandon d’armes à l’État a été fructueuse dans le Territoire de Belfort. Plus de 300 armes et près de Lire l’article

En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal