Coronavirus : comment l’URSSAF de Franche-Comté accompagne entrepreneurs et indépendants

Le coronavirus a coûté cher aux entreprises

En Franche- Comté, plus de 29 000 travailleurs indépendants ont bénéficié de reports pour un montant total de 93,1 millions d’euros depuis mars. En Franche-Comté toujours, ce près de 13 000 employeurs ont bénéficié au moins une fois d’un report depuis mars pour un montant total de 133 millions d’euros. Depuis le mois de juillet, les employeurs doivent payer les cotisations sociales courantes. Ils peuvent toutefois demander à reporter leurs cotisations patronales en cas de difficulté. Dès publication des décrets d’application de la loi de finances, les employeurs concernés pourront bénéficier des exonérations et de l’aide au paiement, qui viendront réduire voire annuler la dette constituée pendant la crise. Des remises de dettes pourront être accordées aux entreprises les plus en difficulté, lorsqu’elles ne bénéficient pas d’exonérations et d’aide au paiement. Les Urssaf proposeront aux entreprises concernées, au plus tard en novembre, des plans de règlement amiable de leur dette restant à payer.

Les cotisations sociales des travailleurs indépendants sont reportées de façon automatique en août. Le recouvrement normal reprend en septembre, selon des échéanciers qui sont adressés en août aux travailleurs indépendants, sur la base d’un revenu provisionnel 2020 diminué de 50% par l’Urssaf, afin de reporter au deuxième semestre 2021 le paiement des cotisations reportées pendant la crise. Les travailleurs indépendants sont invités à ajuster cet échéancier, s’ils le souhaitent, pour le rapprocher de la réalité de leur revenu, afin de limiter l’ampleur de la régularisation en 2021. Des plans d’apurement seront proposés au plus tard en novembre aux travailleurs indépendants qui auraient des impayés.

Ceci vous intéressera aussi
Les travaux de l’immeuble hydrogène de Territoire Habitat attendus en septembre 2021
Territoire Habitat doit construire deux immeubles de 15 logements, dont un chauffé à l'hydrogène, promenade François-Mitterrand, à Belfort.

Dans les dynamiques hydrogène du nord Franche-Comté, l’immeuble de Territoire Habitat qui doit être chauffé grâce à cette technologie est Lire l'article

General Electric scelle le sort d’Hydro à Belfort
Marie-Guite Dufay a écrit au ministre de l'Économie Bruno Le Maire pour lui demander d'intervenir face à la demande de GE de baisser les prix de 20%.

General Electric a organisé ce vendredi un comité social et économique (CSE) local pour exposer aux partenaires sociaux le plan Lire l'article

Dominique Thiriet (CGT) : « Nous sommes face à une catastrophe industrielle »

Dominique Thiriet est secrétaire général du syndicat site de la CGT, à General Electric, qui rayonne sur les entités Manufacturing, Lire l'article

GE Hydro : « La goutte d’eau qui fait déborder le vase »

La direction de General Electric Hydro France devait présenter son plan de restructuration aux salariés, à l’Atria, ce lundi. L’évènement Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut