Coronavirus : comment l’URSSAF de Franche-Comté accompagne entrepreneurs et indépendants

Le coronavirus a coûté cher aux entreprises

En Franche- Comté, plus de 29 000 travailleurs indépendants ont bénéficié de reports pour un montant total de 93,1 millions d’euros depuis mars. En Franche-Comté toujours, ce près de 13 000 employeurs ont bénéficié au moins une fois d’un report depuis mars pour un montant total de 133 millions d’euros. Depuis le mois de juillet, les employeurs doivent payer les cotisations sociales courantes. Ils peuvent toutefois demander à reporter leurs cotisations patronales en cas de difficulté. Dès publication des décrets d’application de la loi de finances, les employeurs concernés pourront bénéficier des exonérations et de l’aide au paiement, qui viendront réduire voire annuler la dette constituée pendant la crise. Des remises de dettes pourront être accordées aux entreprises les plus en difficulté, lorsqu’elles ne bénéficient pas d’exonérations et d’aide au paiement. Les Urssaf proposeront aux entreprises concernées, au plus tard en novembre, des plans de règlement amiable de leur dette restant à payer.

Les cotisations sociales des travailleurs indépendants sont reportées de façon automatique en août. Le recouvrement normal reprend en septembre, selon des échéanciers qui sont adressés en août aux travailleurs indépendants, sur la base d’un revenu provisionnel 2020 diminué de 50% par l’Urssaf, afin de reporter au deuxième semestre 2021 le paiement des cotisations reportées pendant la crise. Les travailleurs indépendants sont invités à ajuster cet échéancier, s’ils le souhaitent, pour le rapprocher de la réalité de leur revenu, afin de limiter l’ampleur de la régularisation en 2021. Des plans d’apurement seront proposés au plus tard en novembre aux travailleurs indépendants qui auraient des impayés.

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : « Devenir la capitale mondiale de l’hydrogène »

Le forum Business for climate hydrogen se tient ce mercredi 13 et jeudi 14 janvier, sous un format numérique. L’occasion Lire l'article

General Electric : les conséquences pour Belfort du départ de Patrick Mafféïs

Patrick Mafféïs, le dirigeant de l’entité turbines à gaz de General Electric, arrivé au cœur du conflit social en 2019, Lire l'article

Mariage PSA-Fiat-Chrysler : suivez en direct le lancement de Stellantis par Carlos Tavares
Carlos Tavares, président-directeur général de PSA, qui devient directeur général de Stellantis, né de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler Automobiles.

Carlos Tavares, le patron de PSA, a rendez-vous avec l'histoire ce mardi. A 15h40, il donne une conférence de presse Lire l'article

La CGT de l’hôpital Nord-Franche-Comté appelle à se mobiliser le 21 janvier
La CGT de l'hôpital Nord-Franche-Comté appelle à manifester le 21 janvier.

La CGT de l’hôpital Nord-Franche-Comté appelle à se mobiliser ce jeudi 21 janvier, devant les grilles de la préfecture. Elle Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut