Comafranc installe un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine

Comafranc installe un entrepôt à l'Aéroparc de Fontaine.

Le distributeur de matériaux et d’équipements de construction Comafranc va installer un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine, a-t-on appris auprès de Damien Meslot, président du Grand Belfort.

Le distributeur de matériaux et d’équipements de construction Comafranc va installer un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine, a-t-on appris auprès de Damien Meslot, président du Grand Belfort.

Le distributeur de matériaux et d’équipement de construction Comafranc (Comptoir des matériaux de Franche-Comté), présents dans le nord Est de la France, va construire un entrepôt de 13 000 m2 à l’Aéroparc de Fontaine. Des bureaux sont également annoncés par le président de l’agglomération belfortaine. Il évoque 40 emplois.

Comafranc a été créée en 1948, par Marius Gay. Depuis, l’entreprise « a fait l’acquisition de plus de 200 sociétés dans l’Est puis dans la France entière », apprend-t-on sur le site Web. C’est toujours la famille Gay qui dirige cette entreprise. En 2017, une partie de Comafranc, espace Aubade, qui compte 194 salles d’expositions en France, a intégré le groupe allemand GC Gruppe.

6,1 hectares de parcelle

L’entreprise vient d’acquérir une parcelle de 6,1 hectares a informé Damien Meslot ; l’élu était tout heureux d’annoncer une nouvelle implantation à l’Aéroparc. « Nous sommes plein ou quasiment plein, mais nous n’avons pas tout annoncé », a précisé l’élu, qui souligne les deux dynamiques : l’hydrogène et la logistique. « Depuis que nous avons annoncé les deux plateformes logistiques, il y a une accélération des demandes d’implantation dans le Territoire de Belfort », apprécie-t-il.

Sollicité, le groupe Comafranc n’est, pour l’instant, pas revenu vers nous.

Bientôt la ferme solaire à l'Aéroparc

Annoncée fin 2019, la ferme solaire de l’Aéroparc de Fontaine, qui représente un investissement de 38 millions d’euros d’EDF, sera le premier parc éolien de Franche-Comté et le 2e de Bourgogne-Franche-Comté. Le permis de construire sera déposé avant la fin de l’année informe également Damien Meslot. La ferme solaire devrait permettre de produire 35 MWH d’électricité, permettant d’alimenter une ville de 40 000 habitants. Les travaux doivent débuter en 2021. La mise en service est espérée en 2022.

Ceci vous intéressera aussi
Depuis Plancher-Bas, Romain Chatton s’organise pour traverser l’Atlantique en voilier

Romain Chatton, 52 ans, vit à Plancher-Bas. En 2017, après un infarctus, il se lance le défi de traverser l’Atlantique Lire l’article

L’international malien Yatabaré (Sochaux) incarcéré à Besançon

L'international malien de Sochaux (L2) Sambou Yatabaré a été incarcéré après une condamnation à de la prison ferme dans une Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté parvient à maintenir le service du Samu en journée

L’une des deux lignes de la structure mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital Nord Franche-Comté était menacée de Lire l’article

FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal