Canicule : le nord Franche-Comté placé en vigilance orange

Le Territoire de Belfort, la Haute-Saône et le Doubs font partie des 59 départements placés en vigilance orange canicule par Météo France.

Le Territoire de Belfort, la Haute-Saône et le Doubs font partie des 59 départements placés en vigilance orange canicule par Météo France. Selon les prévisions, les fortes chaleurs doivent perdurer jusqu’à jeudi 25 juillet.

Depuis 16 h, lundi, ces territoires ont été classés en niveau 3 – alerte – du plan canicule, par la préfecture du Territoire de Belfort. « Les services publics et acteurs territoriaux sont invités à mettre en œuvre les actions de prévention et de gestion adaptées à l’intensité et à la durée du phénomène », indique la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué.  

Lundi, les températures ont déjà dépassé les 33 à 34 °C. « Mardi, le phénomène va se renforcer. Les températures minimales seront voisines de 15 à 18 °C, localement 20 °C sur les plateaux vers 500 m d’altitude. Les températures maximales avoisineront 36 à 38 °C, avec des pointes approchant 39 à 40 °C possibles vers la Nièvre », indique le communiqué. Mercredi, « la chaleur devrait encore s’accentuer : les températures minimales seront voisines de 18 à 22 °C et les maximales vers 38 à 41 °C », poursuivent les services de l’État.
Jeudi 25 juillet, c’est le pic de chaleur. Les minimales devraient avoisiner 19 à 24 °C, et des pointes à 42 °C sont attendues par endroit. Vendredi, les températures maximales devraient baisser de 6 à 10 °C.

Solidarité

« Chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé, alerte la préfecture. Le danger est plus grand pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments et les personnes isolées. » Les enfants sont particulièrement vulnérables (photo ci-contre). L’État invite à rendre visite, dans notre entourage, aux personnes âgées, aux personnes isolées ou aux personnes souffrant de maladies chroniques ou à les amener dans un endroit frais. « Pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres et aérez pendant la nuit, quand la température baisse », conseille la préfecture. 

Elle invite également à utiliser ventilateurs et/ou climatisation si on en dispose et conseille de se rendre dans des endroits frais ou climatisés pendant trois heures chaque jour, en indiquant les grandes surfaces ou les cinémas. « Mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains
. Buvez beaucoup (1,5 litre d’eau par jour pour les personnes âgées)
Ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11h00-21h00) », indique la préfecture, qui déconseille les activités physiques.

  • Plateforme canicule nationale : 0800 06 66 66, de 9 h à 19 h. Appel gratuit.

Ceci vous intéressera aussi
Confinement: les nouvelles règles à partir de ce samedi 28 novembre
La jauge de 8 m² dans les commerces devrait signer le retour des files d'attente, comme lors du premier confinement.

Le message des préfets du Doubs, du Territoire de Belfort et de Haute-Saône est le même à l'occasion de conférences Lire l'article

Ruée dans les commerces, disparités franco-suisses, fêtes de fin d’année : les 3 pièges sur la route du déconfinement
Les réveillons de fin d'année sont considérés comme des facteurs de risque pour la propagation du virus. Le gouvernement difusera des recommandations. Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Le message est répété et décliné à l'envi par le gouvernement, les médecins, les préfets : ce n'est pas un Lire l'article

Téléchargez la nouvelle attestation dérogatoire
La nouvelle attestation entre en vigueur ce samedi.| © archives LeTrois - P.-Y.R.

La nouvelle attestation entre en vigueur ce samedi.| © archives LeTrois - P.-Y.R. A partir de ce samedi 28 novembre, Lire l'article

Le marché automobile limite la casse pendant ce confinement

Les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 27% pendant le second confinement, contre 72% en mars et 89% en Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut