Belfort : l’Etat investit pour créer une école de production dans la métallurgie

50 000 euros ont été attribués par l’Etat au projet d’une école de production dans le secteur de la métallurgie. Des études vont être menées pour définir les contours de la formation d’ici cet été.

50 000 euros ont été attribués par l’Etat au projet d’une école de production dans le secteur de la métallurgie à Belfort. Des études vont être menées pour définir les contours de la formation d’ici cet été.

Un appel à projet a été lancé en mai 2021 par le gouvernement dans le cadre du programme Territoires d’industrie. Le but : doubler le nombre d’écoles de production d’ici fin 2023. 34 dossiers ont été retenus, dont celui de Belfort, porté par l’union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) de Franche-Comté.

Le projet est de créer une école de production dans le secteur de la métallurgie à Belfort. Jean-Philippe Kohler, président de l’UIMM Belfort-Montbéliard a annoncé qu’une étude d’opportunité sera livrée en juillet pour dévoiler le futur positionnement de cette école. « C’est une bonne nouvelle pour notre territoire, pour les industriels locaux qui recrutent régulièrement dans les métiers de production industrielle », argue le président de l’UIMM. Alstom, Lisi, MGR Monnier Energies, Mplus Group ont d’ailleurs soutenu le projet.

A cet effet, l’Etat attribue une enveloppe de 50 000 € pour financier les études et un chef de projet qui permettront de mettre en place un modèle économique, une structure juridique et de définir le contenu pédagogique de la formation. « Cette école permettra de former des professionnels des métiers de la production dans le secteur de la métallurgie dans notre département », s’est réjoui la préfecture.

Les écoles de production, qu’est-ce que c’est ?

Les écoles de production sont des établissements d’enseignement technique basés sur l’apprentissage pour les jeunes de 15 à 18 ans. Ces écoles placent les élèves dans la réalité concrète du monde du travail et appliquent le principe du faire pour apprendre. Les jeunes travaillent sur des commandes réelles passées par les entreprises locales. Les formations proposées dans les écoles de production sont diplômantes (CAP, BAC pro), avec un taux de réussite moyen de 93%. 

A l’issue, les jeunes s’orientent soit vers l’emploi, généralement dans les entreprises clientes de l’école (5 à 6 promesses d’embauches en moyenne), soit en poursuite d’étude, en apprentissage principalement. Il existe aujourd’hui 42 écoles de production, principalement dans le secteur industriel (usinage, chaudronnerie, métallerie, électricité industrielle, textile..).

Ceci vous intéressera aussi
Réforme des retraites : quelle est la position des députés du nord Franche-Comté ? 

Quatre des cinq députés du nord Franche-Comté sont formellement opposés à la réforme des retraites, qui souhaite reculer l’âge légal Lire l’article

Damien Meslot : « Avec cette décision du FCSM, le pôle métropolitain se construit »

Le choix du FC Sochaux-Montbéliard (FCSM) d’installer son futur centre de performances dans le Territoire de Belfort n’est pas sans Lire l’article

Le FC Sochaux-Montbéliard achète 87 ha à la JonXion pour bâtir son avenir

Le football-club Sochaux-Montbéliard vient d’acquérir un terrain de 87 ha à l’espace Médian, près de la gare TGV. Il accueillera, Lire l’article

Montbéliard : les étudiants de l’UFR-STGI innovent pour leurs projets de fin d’étude

Ils sont destinés à devenir chef de projet multimédia. Jeudi 26 janvier, onze étudiants de l’UFR STGI ont présenté publiquement Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal