Belfort : l’Etat investit pour créer une école de production dans la métallurgie

50 000 euros ont été attribués par l’Etat au projet d’une école de production dans le secteur de la métallurgie. Des études vont être menées pour définir les contours de la formation d’ici cet été.

50 000 euros ont été attribués par l’Etat au projet d’une école de production dans le secteur de la métallurgie à Belfort. Des études vont être menées pour définir les contours de la formation d’ici cet été.

Un appel à projet a été lancé en mai 2021 par le gouvernement dans le cadre du programme Territoires d’industrie. Le but : doubler le nombre d’écoles de production d’ici fin 2023. 34 dossiers ont été retenus, dont celui de Belfort, porté par l’union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) de Franche-Comté.

Le projet est de créer une école de production dans le secteur de la métallurgie à Belfort. Jean-Philippe Kohler, président de l’UIMM Belfort-Montbéliard a annoncé qu’une étude d’opportunité sera livrée en juillet pour dévoiler le futur positionnement de cette école. « C’est une bonne nouvelle pour notre territoire, pour les industriels locaux qui recrutent régulièrement dans les métiers de production industrielle », argue le président de l’UIMM. Alstom, Lisi, MGR Monnier Energies, Mplus Group ont d’ailleurs soutenu le projet.

A cet effet, l’Etat attribue une enveloppe de 50 000 € pour financier les études et un chef de projet qui permettront de mettre en place un modèle économique, une structure juridique et de définir le contenu pédagogique de la formation. « Cette école permettra de former des professionnels des métiers de la production dans le secteur de la métallurgie dans notre département », s’est réjoui la préfecture.

Les écoles de production, qu’est-ce que c’est ?

Les écoles de production sont des établissements d’enseignement technique basés sur l’apprentissage pour les jeunes de 15 à 18 ans. Ces écoles placent les élèves dans la réalité concrète du monde du travail et appliquent le principe du faire pour apprendre. Les jeunes travaillent sur des commandes réelles passées par les entreprises locales. Les formations proposées dans les écoles de production sont diplômantes (CAP, BAC pro), avec un taux de réussite moyen de 93%. 

A l’issue, les jeunes s’orientent soit vers l’emploi, généralement dans les entreprises clientes de l’école (5 à 6 promesses d’embauches en moyenne), soit en poursuite d’étude, en apprentissage principalement. Il existe aujourd’hui 42 écoles de production, principalement dans le secteur industriel (usinage, chaudronnerie, métallerie, électricité industrielle, textile..).

Ceci vous intéressera aussi
La SNCF commande 15 TGV supplémentaires à Alstom
Alstom et la SNCF ont dévoilé mercredi 26 mai le nez de la nouvelle motrice du TGV M.

La compagnie ferroviaire française porte sa commande initiale de 100 à 115 exemplaire du TGV de nouvelle génération Avelia. Les Lire l'article

Le prestige de la ration de combat française [vidéo]

24 heures avec le 35e RI. Le Trois a passé 24 heures avec les soldats de la 4e compagnie du 35e Lire l'article

Après 12 ans de travail dans les transports, il monte son entreprise de VTC à Belfort

Après 10 ans à travailler dans le secteur du transport, le belfortain Michael El Mekki a  décidé de créer sa Lire l'article

Les volleyeuses de Belfort à une marche du niveau semi-professionnel 

Dans le gymnase George Thurnerr, à Belfort, les ballons retentissent. L’équipe féminine de Volley-Ball vient de reprendre les entraînements pour Lire l'article

Défilement vers le haut