Belfort: la préfecture appelle à la vigilance et à la solidarité face au froid

La préfecture du Territoire de Belfort invite chacun à faire le 115 si elle détecte une personne qui pourrait être en difficulté face au froid. « Météo France, prévoit une baisse significative des températures pour la nuit prochaine dans le Territoire de Belfort, relève la préfecture dans un communiqué. En plus de l’organisation quotidienne de maraudes partenariales entre la Fondation Armée du Salut, la Croix Rouge et l’Association Départementale de Protection Civile, il est demandé à chaque citoyen d’apporter une vigilance particulière aux personnes vulnérables : vivant dans la rue, isolées, occupant un logement dépourvu de chauffage, de santé précaire…

Les températures ressenties à Belfort dans les prochains jours seront les suivantes :

  • jeudi 22 février, -10°C le matin et – 4°C l’après-midi (alerte grand froid)
  • vendredi 23 février, – 8°C le matin, et – 3°C l’après-midi (alerte temps froid)

Toute situation de détresse d’une personne sans domicile fixe qui a besoin d’aide peut être signalée en composant le 115. Ce numéro d’appel d’urgence gratuit est opérationnel 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. »

Ceci vous intéressera aussi
Sécheresse : la police de l’eau renforce les contrôles dans le Territoire de Belfort 

Les contrôles s’intensifient. Les restrictions augmentent. La sécheresse est bien là dans le Territoire de Belfort et la direction départementale Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

L’histoire entremêlée du Jura suisse et de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard

Depuis le Moyen Age, l'Aire Urbaine et son voisin suisse possèdent une histoire commune. Cette proximité s'est renforcée depuis la Lire l'article

Covid-19 : plus de passe sanitaire demandé à l’entrée de l’hôpital Nord Franche-Comté

L’hôpital Nord Franche-Comté lève le filtrage lié au passe sanitaire à l’entrée de ses établissements, dès le lundi 1er août, Lire l'article

Défilement vers le haut