Belfort : la Foire aux livres annulée au mois d’octobre

La foire aux livres de Belfort est annulée en octobre 2020.

Le bureau de l’association Livres 90, qui organise la Foire aux livres de Belfort chaque année à l’automne, a confirmé qu’elle était annulée cette année, à al suite de la crise sanitaire, pour laquelle de nombreuses incertitudes subsistent, notamment sur une 2e vague. Cela devait être la 47e édition. Elle était initialement programmée du 8 octobre au 1er novembre.

Le bureau de l’association Livres 90, qui organise la Foire aux livres de Belfort chaque année à l’automne, a confirmé qu’elle était annulée cette année, à la suite de la crise sanitaire, pour laquelle de nombreuses incertitudes subsistent, notamment sur une 2e vague. Cela devait être la 47e édition. Elle était initialement programmée du 8 octobre au 1er novembre. – mis à jour le 24 juin à 15h08.

« Déception et tristesse pour les organisateurs. » Le bureau de Livres 90, qui organise la Foire aux livres de Belfort, à l’automne, a décidé d’annuler l’édition 2020, qui devait être la 47e édition de cette foire, la plus grande du grand Est. Non sans une profonde « amertume ». La Foire aux livres devait se tenir du 8 octobre au 1er novembre. « Maintenir la foire n’eut été ni raisonnable ni responsable », écrit l’association dans un communiqué, qu’elle a publié sur son compte Facebook en début d’après-midi.

« Le centre de congrès Atria est un lieu confiné composé de petits salons où les livres et le public se pressent, empêchant les gestes barrières comme la distanciation », justifie l’association. Le port du masque était, selon elle, pas facile dans une salle où il fait souvent très chaud, « rendant d’autant plus pénible la recherche des livres en toute sécurité ». Livres 90 a également réfléchi à la mise en place d’un sens de circulation, qui aurait entraîné « la suppression de trop nombreux bacs de livres », regrette Livre 90 dans son communiqué.

Problèmes de bénévoles

« De plus, poursuit le communiqué, le « possible » retour du virus à l’automne, comme nous l’annoncent les autorités sanitaires, pourrait nous surprendre en pleine foire, et dans ce cas, comment évacuer 200 000 livres en toute sécurité », explique l’association. La présence de deux personnes aux caisses compliquaient aussi l’organisation. L’association se confrontait aussi à un problème de bénévoles. 80 % des 70 bénévoles, souvent retraités, ont répondu négativement pour participer à l’organisation.

En 2019, 280 000 livres avaient été proposés aux curieux.

PUBLICITÉ

Défilement vers le haut