Audincourt : après les violences urbaines, une lettre au ministre de l’Intérieur

Marie-Claude Gallard, maire d’Audincourt, et Martial Bourquin, sénateur du Doubs, interpellent dans un courrier Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, pour avoir plus d’effectif de policiers à la suite des violences urbaines observées ce week-end à Audincourt.

Marie-Claude Gallard, maire d’Audincourt, et Martial Bourquin, sénateur du Doubs, interpellent dans un courrier Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, pour avoir plus de policiers à la suite des violences urbaines observées ce week-end à Audincourt.

« Le week-end du 14-Juillet, le quartier des Champs-Montants (QPV) à Audincourt s’est transformé en terrain de guérilla urbaine. » Ce sont des cris de désarrois. De ras-le-bol devant une situation qui leur échappe. Marie-Claude Gallard, maire d’Audincourt, et Martial Bourquin, sénateur du Doubs, adressent une lettre au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, à la suite de l’épisode de violence observé ce week-end dans des quartiers d’Audincourt. Des barrages ont été édifiés. Des voitures ont été brûlées. Et des bâtiments publics, une halte-garderie et le centre social Saint-Exupéry, ont été incendiés. Et un policier a été blessé. « C’est intolérable », dénoncent les deux élus. « Avec l’incendie de la halte-garderie, ce sont plusieurs familles qui sont privées d’un service pendant plusieurs semaines », déplore Martial Bourquin, joint par téléphone.

Les élus déplorent l’abandon des quartiers. Et l’impunité qui s’y développe. « Les effectifs de police ne sont en effet plus en nombre suffisant pour assurer la paix civile dans nos quartiers, dans nos villes », regrettent-ils, précisant qu’ils alertent depuis plusieurs mois sur des violences urbaines (rodéos, voitures incendiées, projectiles lancés sur les forces de l’ordre et les pompiers). Plus loin, ils notent : « Sur notre territoire, nous ressentons un contraste de plus en plus criant entre les moyens très importants déployés dans certains endroits ou sur certaines missions et ceux trop faibles dédiés à nos quartiers. »

Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, s’est rendu ce lundi à Audincourt, pour constater les dégâts. Il s’était déjà exprimé sur les réseaux sociaux, le 14 juillet au matin, à la suite de la nuit de violence (lire ci-dessous).

Couvre-feu

Marie-Claude Gallard et Martial Bourquin estiment qu’il manque une trentaine de policiers dans la circonscription du commissariat de Montbéliard, dont dépend également Héricourt. « Audincourt et le pays de Montbéliard se sentent abandonnés, poursuivent-ils. Sentiment renforcé par l’absence de la nomination d’un sous-préfet, suite au décès il y a deux mois de Jackie Leroux-Heurtaux, sous-préfet de Montbéliard. »

Dans la lettre, les deux élus disent attendre l’envoi de forces de police exceptionnelles, pour mettre en place un couvre-feu, qui concerne les enfants de moins de 14 ans, après 22 h, apprend-t-on auprès de France bleu Belfort-Montbéliard. Les deux élus attendent du ministre la mise en place, enfin, d’un groupe local de traitement de la délinquance. « Nous avons besoin d’un couple police justice qui fonctionne ensemble », remarquent-ils.

« Où qu’ils vivent, les Français ont tous droit au même niveau de sécurité. C’est là l’un des droits fondamentaux que la République se doit de garantir », écrivent-ils en conclusion.

Ceci vous intéressera aussi
Le Moloco lance une programmation hors les murs
Pour le début de la saison et compte tenu de l'interdiction des concerts debout, David Demange et le Moloco proposent une programmation hors les murs.

Pas facile pour une salle de concert d’exister pendant cette période de crise sanitaire. Pourtant, on continue d’innover et d’epxérimenter Lire l'article

Covid-19 : Poudrière et Moloco partent en « hibernation »
Covid-19 : Poudrière et Moloco partent en « hibernation »

À la suite de la décision de re-confiner le pays, les établissements recevant du public doivent fermés. C’est le cas, Lire l'article

Audincourt : un arrêté de Martial Bourquin autorise l’ouverture des commerces

Martial Bourquin, maire d’Audincourt, suit un mouvement engagé ce vendredi par plusieurs maires. Il a pris un arrêté autorisant l’ouverture Lire l'article

Confinement : le préfet du Doubs attaque l’arrêté de Martial Bourquin sur l’ouverture des commerces

La préfecture du Doubs a saisi le tribunal administratif de Besançon pour faire annuler l’arrêté municipal pris par le maire Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut