A36 : 184 kg de cannabis saisis par les douanes au péage de Fontaine

La brigade des douanes de Montbéliard a saisi 184 kg de cannabis, lundi 9 novembre, dans une camionnette en direction de l’Allemagne, au péage de Fontaine, dans le Territoire de Belfort, sur l’A36.

La brigade des douanes de Montbéliard a saisi 184 kg de cannabis, lundi 9 novembre, dans une camionnette en direction de l’Allemagne, au péage de Fontaine, dans le Territoire de Belfort, sur l’A36, annonce le groupement de gendarmerie du Territoire de Belfort.

La brigade des douanes de Montbéliard a saisi 184 kg de cannabis, lundi 9 novembre, dans une camionnette en direction de l’Allemagne, au péage de Fontaine, dans le Territoire de Belfort, sur l’A36, annonce le groupement de gendarmerie du Territoire de Belfort.

184 kg de cannabis (149 kg d’herbe et 35 kg de résine) ont été découvert par la brigade des douanes de Montbéliard, lundi 9 novembre, à bord d’une camionnette. Le contrôle a été opéré à la barrière de péage de Fontaine, sur l’A36.

Le véhicule était conduit par un Allemand, résidant en Espagne. Il a été pris en charge par le peloton motorisé du Territoire de Belfort, « avec l’appui » de la brigade de recherches de Belfort, annonce le groupement départemental de gendarmerie du territoire de Belfort, sur sa page Facebook. L’objectif était de « mettre en évidence les autres personnes impliquées dans le trafic, y compris pour les autorités allemandes et espagnoles ».

4 ans de prison ferme

Il a été présenté ce vendredi 13 novembre devant le tribunal judiciaire de Belfort, dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, « pour acquisition, détention, transport et importation en contrebande de produits stupéfiants », annonce de son côté la préfecture du Territoire de Belfort.

Il a été condamné à 4 ans de prison ferme, 515 000 euros d’amende, à une interdiction du territoire français pendant 10 ans et à une confiscation des biens saisis, remis aux Douanes. Ce sont les réquisitions formulées par le ministère public note L’Est Républicain, qui a suivi le procès.

Ceci vous intéressera aussi
Ces maires inquiets de l’arrivée d’Amazon à l’Aéroparc de Fontaine
Trois communes ont déposé un recours contre l’installation de plateformes logistiques à l’Aéroparc de Fontaine, fin octobre. Des plateformes dont les indices concordent de plus en plus pour désigner un seul et unique client : Amazon

Trois communes ont déposé un recours contre l’installation de plateformes logistiques à l’Aéroparc de Fontaine, fin octobre. Des plateformes dont Lire l'article

Comafranc installe un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine
Comafranc installe un entrepôt à l'Aéroparc de Fontaine.

Le distributeur de matériaux et d’équipements de construction Comafranc va installer un entrepôt à l’Aéroparc de Fontaine, a-t-on appris auprès Lire l'article

Aéroparc : le document qui confirme l’installation d’Amazon à Belfort
Aéroparc : le document qui confirme l’installation d’Amazon à Belfort

Le doutes s’épaississait. Les indices se multipliaient. Mais il manquait une preuve. C’est ce que vient d’apporter le média numérique Lire l'article

Bastien Faudot réclame la transparence sur le logisticien dont il ne faut pas donner le nom
Les plate-formes de logistiques sont revenues dans les débats du conseil départemental du Territoire de Belfort.

L'installation d'Amazon à l'Aéroparc de Fontaine s'est invitée au débat sur le budget du territoire de Belfort par l'entreprise de Lire l'article

Défilement vers le haut