TGV Lyria : la Région dit non à la suppression d’un aller-retour Paris-Lausanne

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’État et cheffe du département des Infrastructures du canton de Vaud, Philippe Alpy, maire de Frasne (Doubs) et de Michel Neugnot, vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports ont rencontré ce mercredi 27 février Guillaume Pépy, président de SNCF. Ils contestent « la perspective de suppression par Lyria d’une desserte Paris-Lausanne via Dijon-Dole-Frasne et Vallorbe le 15 décembre prochain, réduisant de 4 à 3 liaisons journalières cette offre de transport par l’itinéraire historique », précise un communiqué de presse de la Région. « À cet affaiblissement d’une fréquence de desserte, ils ont ajouté une démonstration de l’inadaptation des horaires proposés par cette refonte », poursuit le communiqué, qui précise que les élus regrettent le manque de concertation.

« Guillaume Pépy a mesuré l’enjeu territorial, et rappelé l’objectif de modernisation des rames qui s’impose à l’opérateur ferroviaire », rapporte la Région. « Lyria [devrait] présenter des évolutions en termes de services, et de cohérence globale de l’offre », lors de la prochaine réunion du comité de pilotage le 13 mars. La délégation demande l’abandon de la suppression, « tant qu’un accord global de sécurisation de la traversée du Massif du Jura et de la région Bourgogne-Franche-Comté n’aura pas été trouvé, et la sécurisation d’une desserte attractive de Lausanne comportant au moins quatre liaisons directes quotidiennes. »

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

La préfecture craint une rave party sauvage ce week-end dans le Territoire de Belfort
La préfecrure du Territoire de Belfort craint l'organisation d'une rave party non déclarée. (Illustration - Photo par Jensie De Gheest de Pixabay )

Le préfet du Territoire de Belfort vient de prendre un arrêté pour « interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free Lire l’article

Bourgogne-Franche-Comté : le Pass’Sport fait sa rentrée

Le dispositif Pass’Sport du Gouvernement à l’intention des familles les plus modestes est reconduit pour la saison 2022-2023. Une aide Lire l’article

Dans la région, une croissance de l’emploi atone au 2e trimestre 2022 

Le deuxième trimestre 2022 a marqué un coup d’arrêt en termes d’emploi en Bourgogne-Franche-Comté. À l’aide des études conjointes de Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal