Territoire d’innovation : le projet du nord Franche-Comté pré-sélectionné

Le 5 juillet, une délégation du nord Franche-Comté, conduite par Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération, et Damien Meslot, président du Grand Belfort, présentera le projet Territoire d’innovation devant un jury d’expert. Le projet du nord Franche-Comté, Transformation d’un territoire industriel, peut aller défendre ses chances car il a été pré-sélectionné avec 23 autres projets par le secrétariat général pour l’investissement et la caisse des dépôts, le 25 juin. « La liste définitive des lauréats sera publiée par le Premier ministre dans le courant de l’été », indique le communiqué de presse, envoyé par Pays de Montbéliard Agglomération, sachant que Charles Demouge est également le président du Pôle métropolitain. À travers 3 axes, le projet vise : à accompagner les entreprises du territoire dans les mutations de l’Industrie 4.0 ;
développer une nouvelle filière industrielle de l’hydrogène-énergie ; et associer l’ensemble des citoyens à la transformation du territoire en proposant une large diffusion des compétences numériques et de la culture de l’innovation. S’il est retenu, le projet. portera sur une période 2020-2027. Les 18 premières actions envisagées représentent un investissement de 70 millions d’euros.

Ceci vous intéressera aussi
40 communes du nord Franche-Comté ont un fort potentiel radon dans leur habitat

Le pôle métropolitain, après une étude de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propose aux communes potentiellement soumises à Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal