Tempête Eleanore: risque de crues sur la Savoureuse, l’Allan, l’Ognon

La tempête Eleanor fait des dégâts dans l’Aire urbaine. Quelques blessés, des coupures d’électricité, la circulation des trains suspendue. La préfecture du Territoire de Belfort a activé sa cellule de crise. cet après-midi, le département est placé en vigilance orange en raison des risques d’inondations.

16 h.- La préfecture du Territoire de Belfort an nonce que le département est placé en vigilance orange en raison des risques d’inondation: « A compter de ce jour 16h, Météo France a placé le département du Territoire de Belfort en vigilance orange pour le phénomène pluie-inondation. Après une relative accalmie suite au passage de la tempête Eleanor, un nouveau passage pluvieux marqué est annoncé à partir du milieu de nuit de mercredi à jeudi. Les pluies reprennent à toute altitude en seconde partie de nuit, y compris en montagne en raison de la douceur des températures. Si l’intensité de l’épisode se confirme, avec des cumuls attendus de l’ordre de 25 à 40 litres d’eau par m² en plaine, il faut s’attendre à une crue génératrice de débordements importants de la Savoureuse et cours d’eau secondaires. Tenez-vous informé de la situation en consultant régulièrement le site internet des services de l’État ou celui de Météo-France. »

Le site Vigicrues confirme ce risque: la Savoureuse, l’Allan, le Doubs en amont de la Loue, la Loue, l’Ognon sont placés en vigilance orange.

15 h 30.- La préfecture du Doubs annonce avoir recensé environ 300 interventions du Service départemental d’incendie et de secours et 90 interventions de la gendarmerie dans le département. « Cette  tempête  n’a pas  engendré d’accidents  de la  route particuliers. De nombreux dégâts matériels tels que l’envol de toitures, chute de tuiles, et chutes d’arbres ont nécessité l’intervention des services de secours, des équipes d’Enedis, et les services départementaux des routes. » 8000 foyers demeurent privés d’électricité dans le Doubs et des perturbations de circulation ferroviaire sont attendues jusqu’à ce soir. 

13 h 15.- La préfecture du Doubs confirme le déplacement de la tempête sur le haut Doubs, l’arrondissement de Pontarlier étant en plein coeur de l’événement, le secteur de Besançon et de Montbéliard sont désormais épargnés.
« Pour l’heure, le nombre de foyers impactés par les coupures d’électricité s’élèvent à 11 000. L’intervention des services Enedis aura lieu après le passage du temps fort de la tempête. S’agissant de la circulation routière, une déviation pour éviter le passage par la RD 83 à Larnod (dans le sens sud-nord) est mise en place par la RD 104 par les communes de Fontain, La Vèze. Le Service départemental d’incendie et de secours a enregistré dans le cadre de cette tempête 800 appels et 200 interventions, la gendarmerie a quant à elle enregistré près de 200 appels. Il est à noter qu’il n’a pas eu d’accidents corporels de la route liés à cette tempête. »

12 h 45.- La préfecture du Doubs signale  que le pic de tempête est passé sur Besançon, mais se dirige sur le haut Doubs. Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) a enregistré à midi environ 470 appels et 135 interventions liées à la tempête ont été enregistrées. La gendarmerie a reçu une centaine d’appels. Les services de police ont réalisé d’ors et déjà 10 interventions dans le département.
La circulation sur les routes est également touchée avec des alternats de circulation sur la RN57 .
De nombreuses chutes d’arbre et de toiture ont eu lieu dans l’ensemble du département engendrant des problèmes minimes de circulation mais également des coupures de courants pour près de 7 600 foyers.
Une chute d’une ligne haute tension a été signalé entre Liebvillers et Maîche.

12 h.- La tempête Eleanore, s’est abattue sur le Territoire de Belfort le matin du 3 janvier, et déjà plus de 9200 foyers sont privés d’électricité dans le département, indique la préfecture, qui a activé sa cellule de crise. La tempête a également provoqué la chute d’un arbre sur un bus optymo, et trois personnes ont été légèrement blessées.

Depuis 8 h 30 aucun train ne circule à Belfort et la station du Ballon d’Alsace est fermée au public. La préfecture a également recommande de suivre l’évolution de la situation sur son site. Il est conseillé d’éviter les déplacements, les activités en plein air, de limiter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d’objet et bien évidemment ne pas monter sur une toiture et de ne pas toucher les fils électrique tombés au sol.

Selon le dernier bulletin Météo France, à midi, « on continue d’observer des fortes rafales de vent, entre 100 et 110 km/h, ponctuellement 120 km/h en plaine. Ce matin, au plus fort d’une ligne pluvio-venteuse marquée, on a mesuré de très fortes rafales de vent: 134 km/h à Metz-Nancy-Lorraine (57), 129 km/h à Nonsard (55), 120 km/h à Chambley (54), 116 km/h à Strasbourg-Entzheim (67), 123 km/h à Carspach (68), 127 km/h à Bâle-Mulouse (68), 105 km/h à Villersexel (70), 120 km/h à Saulieu (21) et 114 km/h au Mont St-Vincent (71). Sur le relief Vosgien, on a mesuré 140km/h au Champ du Feu (67), 171 km/h au Markstein (68). »

La fin de la tempête demeure prévue pour 16 h.

Ceci vous intéressera aussi
Violences familiales : où s’adresser
Pendant le confinement, les servcies d'aides aux victimes de violence restent opérationnels. Photo d'illustration - Victoria Borodinova Pixabay

Le premier confinement s'était accompagné dune hausse des violences au sein des familles. La préfecture du Territoire rappelle vers quelles Lire l'article

Avec le confinement, le service Optymo termine plus tôt dès le 19 novembre
100% des places des bus Optymo seront accessibles dès le 11 juin.

En raison du confinement et de la baisse de fréquentation, le réseau urbain Optymo termine plus tôt son service à Lire l'article

Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Le Territoire de Belfort renforce le dispositif d’accueil d’urgence
Le Territoire de Belfort va disposer de 130 places d'hébergement d'urgence. (illustration - Photo Lechenie-narkomanii - Pixabay)

Le plan hivernal d'urgence a été lancé dès le 18 octobre dans le Territoire. Il restera en vigueur jusqu’au 31 Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut