Sécheresse : levée des restrictions sauf dans le haut Doubs

« Les précipitations du mois de novembre et notamment celles de ce dernier week-end ont conduit à ce que 3 des 4 bassins hydrographiques du département sortent du niveau « crise » », prévient la préfecture du Doubs, dans un communiqué daté du mercredi 28 novembre. Les restrictions des usages de l’eau sont levées, sauf dans le bassin de la haute chaîne du Doubs qui connaît encore de graves pénuries en eau. « Bien qu’elles soient encore trop peu abondantes pour combler le déficit hydrique important et permettre de retrouver des débits plus habituels dans nos rivières à cette période de l’année, les pluies contribuent plus efficacement à la recharge des ressources du fait de l’absence d’évapotranspiration », complète également la préfecture. Les niveaux des nappes et des rivières restent cependant bas pour la saison. « Profitant de l’abaissement des vannes, le niveau du lac de Saint-Point a ainsi progressé de 30 cm au mois de novembre ce qui représente une augmentation d’environ 1,5 million de m3 d’eau stockées. » On constate aussi une baisse du nombre de communes ravitaillées en eau potable par camion-citerne. « L’eau est une ressource naturelle et par conséquent rare, cet épisode de sécheresse doit permettre à chacun d’en prendre la mesure », a rappelé la préfecture dans son communiqué.

Ceci vous intéressera aussi
Lachapelle-sous-Rougemont retrouve sa poste relais

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l’article

Covid-19 : la 7e vague se renforce en Bourgogne-Franche-Comté

Les autorités sanitaires invitent les personnes éligibles à recevoir la 2e dose de rappel. | ©Le Trois – archives « La dynamique épidémique Lire l’article

Énergie : le réseau Eden.i s’associe à RTE pour renforcer l’innovation

RTE et le réseau Eden.i ont signé un partenariat. | ©UFC Le réseau Eden.i est une initiative de l’université de Lire l’article

Didier Chamagne, nouveau directeur de l’UFR STGI de l’université de Franche-Comté

Didier Chamagne, directeur de l'UFR STGI, et Laurence Anderhueber, directrice des études. | ©UFR STGI Didier Chamagne a été élu Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal