On cherche des hébergeurs pour accueillir les artistes du Fimu

« Chaque année, le FIMU accueille entre 1 200 et 1 400 musiciens venus de près de 40 pays différents », rappelle l’organisateur. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir être hébergés chez des habitants, « pour vivre pleinement l’expérience du festival ». « Cela souligne le caractère unique du festival », estime le festival. Les organisateurs cherchent donc des habitants de Belfort ou des alentours pouvant accueillir des artistes, afin de « vivre un moment d’exception et de belles rencontres culturelles et musicales à travers l’hébergement d’artistes ». « Chaque édition confirme le lien fort qui se tisse entre les hébergeurs et les artistes, poursuit le festival. Certains restent en contact et continuent de se voir après le festival, d’autres vivent de véritables rencontres artistiques à travers des improvisations musicales à domicile… L’an dernier certains artistes se sont tant entendus avec leur hébergeur qu’ils sont restés plus longtemps que prévu ! »

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut