On cherche des hébergeurs pour accueillir les artistes du Fimu

« Chaque année, le FIMU accueille entre 1 200 et 1 400 musiciens venus de près de 40 pays différents », rappelle l’organisateur. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir être hébergés chez des habitants, « pour vivre pleinement l’expérience du festival ». « Cela souligne le caractère unique du festival », estime le festival. Les organisateurs cherchent donc des habitants de Belfort ou des alentours pouvant accueillir des artistes, afin de « vivre un moment d’exception et de belles rencontres culturelles et musicales à travers l’hébergement d’artistes ». « Chaque édition confirme le lien fort qui se tisse entre les hébergeurs et les artistes, poursuit le festival. Certains restent en contact et continuent de se voir après le festival, d’autres vivent de véritables rencontres artistiques à travers des improvisations musicales à domicile… L’an dernier certains artistes se sont tant entendus avec leur hébergeur qu’ils sont restés plus longtemps que prévu ! »

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Stellantis : à Sochaux, les ruptures d’approvisionnement se superposent aux soucis de stockage

Stellantis doit ralentir la cadence et supprime les trois tournées de la ligne de production de ce vendredi, en raison Lire l’article

31 enseignants-chercheurs de Franche-Comté parmi les 2% les plus influents au monde 

Un classement américain de l’université de Stanford vient de désigner les chercheurs les plus cités au monde. Parmi eux, 31 Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal