Les propositions de Lyria ne plaisent pas à la Région

Après sa rencontre avec Guillaume Pépy, président de SNCF, le 27 février, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni le comité de suivi de la desserte du Lyria le 13 mars à Dole (Jura). L’objectif, « auditionner l’entreprise Lyria sur les propositions alternatives à la suppression d’un aller-retour sur quatre du TGV entre Paris et Lausanne, via Dijon, Dole, Mouchard, Frasne et Vallorbe », précise la Région dans un communiqué.

Aujourd’hui, les hypothèses avancées par l’entreprises ne satisfont pas la Région. « L’arrivée de rames nouvelles, plus confortables et plus capacitaires à 2 niveaux ne saurait justifier à elle seule la réduction d’un quart des dessertes actuelles du Lyria, indique-t-elle. De plus, les horaires proposés doivent être améliorés. Le canton de Vaud a présenté un schéma de dessertes qui mérite d’être prolongé par des études techniques approfondies. »

Une nouvelle réunion est programmée le 10 avril. La Région attend plus de Lyria et de la SNCF. « Le comité de suivi de la desserte s’exprime unanimement pour l’application d’un moratoire à toute décision unilatérale tant qu’une solution globale co-construite n’est pas trouvée », conclut le communiqué.

Ceci vous intéressera aussi
L’établissement français du sang encourage le don de plasma
L’établissement français du sang encourage le don de plasma

L’établissement français du sang (EFS) a lancé une campagne de communication pour encourager le don de plasma, dont les besoins Lire l'article

Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines
L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules Lire l'article

Covid-19: le nombre d’hospitalisation baisse, mais l’ARS redoute le variant anglais
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

De nombreux indicateurs sont passés au vert en Bourgogne-Franche-Comté et la vaccination progresse chez les plus de 75 ans notamment. Lire l'article

220 postes à pourvoir dans les banques de Bourgogne Franche-Comté
Les formations se dérouleront en alternance à la rentrée de septembre © Image par Free-Photos de Pixabay

L’École supérieure de la banque organise un job dating à distance les 9 et 10 mars, pour des postes à Lire l'article

Défilement vers le haut