Les propositions de Lyria ne plaisent pas à la Région

Après sa rencontre avec Guillaume Pépy, président de SNCF, le 27 février, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni le comité de suivi de la desserte du Lyria le 13 mars à Dole (Jura). L’objectif, « auditionner l’entreprise Lyria sur les propositions alternatives à la suppression d’un aller-retour sur quatre du TGV entre Paris et Lausanne, via Dijon, Dole, Mouchard, Frasne et Vallorbe », précise la Région dans un communiqué.

Aujourd’hui, les hypothèses avancées par l’entreprises ne satisfont pas la Région. « L’arrivée de rames nouvelles, plus confortables et plus capacitaires à 2 niveaux ne saurait justifier à elle seule la réduction d’un quart des dessertes actuelles du Lyria, indique-t-elle. De plus, les horaires proposés doivent être améliorés. Le canton de Vaud a présenté un schéma de dessertes qui mérite d’être prolongé par des études techniques approfondies. »

Une nouvelle réunion est programmée le 10 avril. La Région attend plus de Lyria et de la SNCF. « Le comité de suivi de la desserte s’exprime unanimement pour l’application d’un moratoire à toute décision unilatérale tant qu’une solution globale co-construite n’est pas trouvée », conclut le communiqué.

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : une prime pour les étudiants infirmiers mobilisés
Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les étudiants infirmiers auront une revalorisation de leur indemnité de stage. | ©Le Trois – archives « Les étudiants en soins infirmiers mobilisés Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

[TRIBUNE] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté reste la deuxième région la plus touchée
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Le bilan hebdomadaire de l'ARS met en évidence une décrue, mais dans un contexte qui reste très tendu dans les Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut