Besançon : trois militaires du génie décèdent en Guyane

« Dans la nuit du 17 juillet, trois militaires français sont décédés accidentellement lors d’une mission dans le cadre de l’opération Harpie de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane », informe l’armée de terre dans un communiqué de presse. Le sergent-chef Edgar Roellinger (27 ans), le caporal-chef Cédric Guyot (31 ans) et le caporal-chef Vandeville (30 ans) étaient membres du 19e régiment du génie, installé à Besançon. « Alors que les militaires s’apprêtaient à disposer des charges explosives pour détruire les installations souterraines des orpailleurs, huit d’entre eux ont été victimes d’un accident au fond d’une galerie. Immédiatement évacués et pris en charge par les premiers secours, trois militaires sont décédés », détaille le communiqué. Leurs cinq compagnons ont pu être évacués vers l’hôpital de Cayenne, où ils sont hospitalisés. Ils « étaient déployés en mission de courte durée au sein du 9e régiment d’infanterie de Marine de Cayenne », indique l’armée de terre. « J’exprime mon profond respect pour le dévouement, le professionnalisme et le sacrifice de ces militaires au service de notre pays, indique le sénateur Cédric Perrin, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, dans un communiqué. En ces douloureuses circonstances, je salue également le courage et la ténacité de tous les soldats français qui poursuivent leur mission pour notre sécurité. »

Ceci vous intéressera aussi
Victime d’une cyber-attaque, Besançon appelle à la « vigilance »
Une cyber-attaque qui a touché les services informatiques de la ville et de l'agglomération de Besançon a conduit vendredi la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant"

Une cyber-attaque qui a touché les services informatiques de la ville et de l'agglomération de Besançon a conduit vendredi la Lire l'article

Affaire Narumi: Zepeda, le suspect chilien, à nouveau interrogé par une juge
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Nicolas Zepeda, le Chilien soupçonné d'avoir tué son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki en 2016 à Besançon, est arrivé mercredi Lire l'article

Besançon : prison requise contre un prof de théâtre poursuivi pour agressions sexuelles
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Quatre ans de prison, dont deux avec sursis, ont été requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Besançon à l'encontre Lire l'article

Violation du secret professionnel: l’avocat de Jonathann Daval relaxé

Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum | Texte carrousel : 2 lignes maximum Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut