Besançon : trois militaires du génie décèdent en Guyane

« Dans la nuit du 17 juillet, trois militaires français sont décédés accidentellement lors d’une mission dans le cadre de l’opération Harpie de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane », informe l’armée de terre dans un communiqué de presse. Le sergent-chef Edgar Roellinger (27 ans), le caporal-chef Cédric Guyot (31 ans) et le caporal-chef Vandeville (30 ans) étaient membres du 19e régiment du génie, installé à Besançon. « Alors que les militaires s’apprêtaient à disposer des charges explosives pour détruire les installations souterraines des orpailleurs, huit d’entre eux ont été victimes d’un accident au fond d’une galerie. Immédiatement évacués et pris en charge par les premiers secours, trois militaires sont décédés », détaille le communiqué. Leurs cinq compagnons ont pu être évacués vers l’hôpital de Cayenne, où ils sont hospitalisés. Ils « étaient déployés en mission de courte durée au sein du 9e régiment d’infanterie de Marine de Cayenne », indique l’armée de terre. « J’exprime mon profond respect pour le dévouement, le professionnalisme et le sacrifice de ces militaires au service de notre pays, indique le sénateur Cédric Perrin, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, dans un communiqué. En ces douloureuses circonstances, je salue également le courage et la ténacité de tous les soldats français qui poursuivent leur mission pour notre sécurité. »

Ceci vous intéressera aussi
« Guerre de territoire » entre trafiquants à Besançon : jusqu’à 10 ans de prison
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Les membres d'un clan ayant participé à des affrontements armés pour le contrôle du trafic de drogue, entre novembre 2019 Lire l'article

Du fournil au marché dominical, le « boulanger humaniste » de Besançon entre en campagne

Stéphane Ravacley, le "boulanger humaniste" de Besançon est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Jonathann Daval condamné en appel à 160 000 euros de dommages-intérêts
Jonathann Daval procès novembre Vesoul

La cour d'appel de Besançon a confirmé vendredi la condamnation de Jonathann Daval, qui purge une peine de 25 ans Lire l'article

Belfort : des enseignants du Courbet dénoncent la désorganisation liée à la réforme du lycée

Des enseignants du lycée Gustave-Courbet, à Belfort, ont publié une lettre ouverte adressée à la rectrice académique pour dénoncer la Lire l'article

Défilement vers le haut