Accélérer la compétitivité de la filière numérique régionale

La Région Bourgogne-Franche-Comté, la préfecture de région, le cluster BFC Numérique, les recteurs des académies de Bourgogne-Franche-Comté, Pôle emploi ont signé ce jeudi le premier CAPéCO numérique régional. « Ce contrat d’appui à la performance économique et au développement des compétences, d’une durée de 4 ans, a pour objectif de structurer et de développer la filière numérique et d’impulser la transition numérique de l’industrie », précise le communiqué de presse.

La filière numérique régionale compte 1 500 entreprises, en grande majorité des TPE. Elle emploie 8 000 salariés. Elle affiche un taux de croissance de ses effectifs de 14 % par an. « Compte tenu de cet éclatement sur des petites structures, l’enjeu de structuration est d’autant plus fort », insiste la Région.

Pour répondre à ces objectifs, le contrat détermine 30 actions, réparties selon 4 enjeux prioritaires : structurer l’écosystème ; attirer et faire rayonner la filière numérique régionale ; accompagner dans la continuité les chefs d’entreprise ; anticiper les mutations liées à la révolution numérique et trouver les compétences.

« Le CAPéCO a permis de clarifier le rôle de chacun des experts du numérique », constate la Région. À Montbéliard, Numérica a par exemple été identifié comme le spécialiste des usages numériques innovants.  

« Le réseau accompagne plus de 600 entreprises par an et déploie un programme très dense de plus de 50 évènements, rappelle la Région.

Les offres de formation ont été cartographiées et une enquête sur les besoins en compétences des entreprises est régulièrement lancée. Un effort tout particulier sur la féminisation de la filière est opéré dans la mesure où les femmes ne représentent que 12 % des effectifs de formation au numérique et 16 % des emplois. »

Défilement vers le haut