Après l’Allemagne, le train à hydrogène d’Alstom roule en Autriche

Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé vendredi que son train à hydrogène, déjà expérimenté depuis deux ans en Allemagne, allait être testé en Autriche pendant trois mois sur des lignes régulières de passagers.

(AFP)

Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé vendredi que son train à hydrogène, déjà expérimenté depuis deux ans en Allemagne, allait être testé en Autriche pendant trois mois sur des lignes régulières de passagers.

« Jusqu’à la fin novembre, un train à hydrogène va assurer pour la toute première fois un service voyageurs régulier pour ÖBB, la compagnie ferroviaire autrichienne », a indiqué Alstom dans un communiqué. Le Coradia iLint sera testé « sur des lignes régionales dans le sud du pays, où il pourrait remplacer les trains diesel », a précisé l’entreprise. Conçu par Alstom à Salzgitter (Allemagne), le modèle est équipé de piles à combustible qui transforment l’hydrogène en électricité et lui permettent de rouler sans aucune émission polluante. Il ne rejette que de la vapeur et de l’eau.

41 trains commandés en Allemagne

Alstom fait déjà circuler des trains à hydrogène depuis deux ans en Allemagne, où les essais ont été jugés satisfaisants. Le groupe français a reçu des commandes fermes pour 41 trains régionaux dans les régions de Hambourg et de Francfort, qui doivent entrer en service commercial à partir de 2022. D’autres pays comme le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France et l’Italie s’intéressent à cette technologie, notamment comme alternative aux trains diesel sur les lignes non électrifiées. En France, où le gouvernement a annoncé mardi un plan de 7 milliards d’euros pour le développement de la filière hydrogène, l’objectif est de faire rouler des premiers prototypes en 2023, avant des rames de série en 2025. Un est prévu en Bourgogne-Franche-Comté, sur la ligne Auxerre-Saint-Gervais / Laroches-Migennes.

Ceci vous intéressera aussi
Sécheresse : le niveau « crise » activé dans le Territoire de Belfort
L'étiage de la Savoureuse est très bas en septembre 2020.

Comme le département du Doubs, le Territoire de Belfort passe au niveau « crise » pour la sécheresse. C’est l’échelon le plus Lire l'article

Covid-19 : deux classes de plus ferment à Valdoie
classe élève école

La préfecture du Territoire de Belfort décide ce mercredi de fermer deux classes supplémentaires ce mercredi. Toutes deux sont localisées Lire l'article

Belfort : les rodéos urbains en ligne de mire
Les rodéos urbains en ligne de mire des autorités à Belfort.

Les autorités se mobilisent contre les rodéos urbains dans l'agglomération belfortaine. | ©Le Trois – illustration « Le phénomène des rodéos motorisés, Lire l'article

Covid-19 : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte
Docteur santé blouse cavodi-19 coronavirus

L’accélération de la propagation du virus ne faiblit pas. Le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut