Les dons de masques se poursuivent dans la région

Les différentes entités de General Electric, à Belfort ont remis aux autorités locales 25 000 masques, 10 500 paires de gants, 1 000 combinaisons de protection ainsi que des lots de produits désinfectants, des lunettes de sécurité et des sur-chaussures. Ces équipements doivent être redistribués à l’ensemble du personnel médical de la région. L’université de Franche-Comté a remis, de son côté, plus de 8 000 masques (chirurgicaux, FFP1, FFP2 et FFP3), 11 000 équipements de protection (charlottes, blouses, lunettes, sur-chaussures, combinaisons intégrales…), 75 000 paires de gants, 52 litres de solution hydro-alcoolique et plus de 900 litres de matières première pour fabriquer ces solutions. « L’université de Franche-Comté participe à l’effort national en réactivant sa recherche sur les coronavirus par le biais du laboratoire EPILAB* de l’UFR Sciences de la santé. Cette unité de recherche qui regroupe virologues et bactériologistes, travaille entre autres sur cette grande famille de virus qui provoquent des maladies allant du simple rhume à des maladies plus graves telles que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) », note également le communiqué de l’université.

Défilement vers le haut