Territoire de Belfort : en ce 15 février, 12 000 personnes ont perdu leur passe vaccinal

Des centaines de créneaux de vaccination contre la covid-19 sont ouverts à Vézelois par le conseil départemental du Territoire de Belfort.

Le 15 février était la date butoir pour la dose de rappel de 23 000 Terrifortains. 11 000 d’entre eux ont eu le Covid entre-temps. 12 000 autres Terrifortains ne se sont pas manifestés pour leur troisième dose, dite dose booster. Les raisons restent floues.

Le 15 février était la date butoir pour la dose de rappel de 23 000 Terrifortains. 11 000 d’entre eux ont eu le Covid entre-temps. 12 000 autres Terrifortains ne se sont pas manifestés pour leur troisième dose, dite dose booster. Les raisons restent floues.

Promesse d’un passe supprimé d’ici avril, oubli, vacances… Les hypothèses sont nombreuses pour essayer de trouver la cause de non-injection de la dose dite « booster » de 12 000 Terrifortains. La préfecture a donc tenu à faire un point à ce sujet, pour rappeler que la troisième dose est essentielle. « Elle confère une immunité supérieure et permet de conserver son passe vaccinal, un rappel qui doit se faire quatre mois après la seconde dose », rappelle Christophe Duverne, directeur de cabinet à la préfecture.  « Même si les chiffres sont rassurants, la situation reste préoccupante avec un plateau haut en terme d’hospitalisation pour les plus de 65 ans », affirme Sandrine Marchetti, adjointe territoriale à l’Agence régionale de santé. En ce sens, l’hôpital Nord Franche-Comté a d’ailleurs prolongé de 15 jours son plan blanc, qui devait arriver à terme le 14 février.

Au centre de vaccination de Danjoutin, le personnel n’a pas remarqué de pic. Il n’y a pas eu d’effet 15 février. « Une méconnaissance de la date butoir ou les vacances peuvent expliquer ces chiffres », confie Christophe Duverne. « Les promesses de levée du passe mi-avril y sont aussi sûrement pour quelque chose », renchérit le directeur de cabinet. Il rappelle que pour ces 12 000 personnes, leur passe sera à nouveau valide 7 jours après leur 3ème injection. Il appelle à le faire sans attendre. Une période de tolérance d’une semaine a néanmoins été annoncée entre-temps par l’Etat pour les personnes ayant fait leur rappel hier ou aujourd’hui (15 février).

Les derniers chiffres dans le Territoire de Belfort :

  • 23 000 personnes éligibles à la troisième dose avant la date butoir du 15 février, mais 11 000 personnes ont été contaminé après leur seconde dose
  • 133 personnes hospitalisées pour un motif principal Covid et 9 personnes en réanimation
  • 2000 : taux d’incidence pour le Territoire de Belfort sur les 7 derniers jours glissants
  • 35 % de positivité dans le Territoire
  • 110 000 personnes ont un schéma vaccinal complet (sans dose booster)
Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Voitures neuves : quatrième mois de rebond en novembre

Les ventes de voitures neuves ont poursuivi leur léger rebond en novembre, pour le quatrième mois consécutif, et devraient s'approcher Lire l’article

Belfort : des températures de 3,45 °C au-dessus des normales à l’été 2022

Le comité interdépartemental de la ressource en eau du bassin de l’Allan a tiré le bilan de la sécheresse de Lire l’article

Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal