Les marchés du soir de retour dans le Pays de Montbéliard 

Les marchés du soir de Pays de Montbéliard Agglomération reprennent ce vendredi 17 juillet à Courcelles-lès-Montbéliard.

Avec le printemps et les beaux jours reviennent les marchés du soir dans le Pays de Montbéliard. Le premier de la saison aura lieu ce vendredi à Hérimoncourt. Cette année, il y en aura 23, avec 5 nouvelles communes exposantes.

Avec le printemps et les beaux jours reviennent les marchés du soir dans le Pays de Montbéliard. Le premier de la saison aura lieu ce vendredi à Hérimoncourt. Cette année, il y en aura 23, avec 5 nouvelles communes exposantes.

« Cette année, nous avons eu 40 candidatures pour 23 communes qui participeront finalement », explique Charles Demouges, président de Pays de Montbéliard Agglomération. Une belle progression, puisqu’en 2011, seuls 2 marchés du soir étaient programmés avec environ 10 producteurs. Aujourd’hui, ce sont 44 producteurs locaux et artisans qui sont présents sur les 23 communes. Parmi celles-ci, cinq petites nouvelles : Dampierre-sur-le-Doubs, Ecurcey, Échenans-sur-l’Étang, Glay et Villars-sous-Écot. Première étape à Hérimoncourt, ce vendredi 29 avril, pour se poursuivre tous les vendredis jusqu’à fin septembre, de 17h à 22h. 

À l’origine, les marchés du soir sont nés d’un partenariat entre PMA et la Chambre d’agriculture du Doubs et du Territoire de Belfort, pour accompagner une production locale de qualité et développer des circuits courts de commercialisation. Aujourd’hui, l’essence du projet est toujours là. Daniel Prieur, président de la Chambre d’agriculture, se réjouit : « Les producteurs ont besoin de ce type d’événement plus que jamais pour vendre leur produit,commercer, discuter, se refaire des contacts après une période sanitaire difficile.» Il ajoute : « Ce genre d’événement permet aux agriculteurs de sortir des sentiers battus et de diversifier leurs activités.» Les marchés du soir, qui allient animations musicales, ateliers culturels, et dégustation, sont, pour Daniel Prieur, la formule parfaite pour attirer du monde : « Les marchés du soir sont l’occasion d’allier agriculture, animation et culture », ponctue-t-il.

Contribution au projet alimentaire territorial

Pays de Montbéliard Agglomération est lauréat du projet alimentaire territorial lancé par l’Etat en 2018. Avec cette attribution, l’Agglomération met l’accent sur 3 priorités : mettre en valeur le patrimoine alimentaire, assurer l’éducation à l’alimentation de la jeunesse et lutter contre le gaspillage alimentaire. « Sur le territoire, nous avons la chance de pouvoir bien manger grâce à nos agriculteurs », pointe Daniel Prieur. « Les marchés du soir ont une grande importance en ce sens : ils permettent de faire découvrir les producteurs auprès des habitants et de leur faire consommer des produits de qualité.  Si on ne le fait pas, ce seront les grands magasins qui auront la mainmise sur l’alimentation », affirme Magali Duvernois, vice-président de PMA en charge de l’environnement et de la transition écologique et maire d’Exincourt. 

Sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, PMA profite des marchés du soir pour organiser des ateliers de sensibilisation au tri et au recyclage. Un aspect important alors que les poubelles jaunes feront leur apparition dans tout le Pays de Montbéliard dès 2023 (lire notre article). Dans la même veine, la Recyclerie des Forges d’Audincourt sera présente pour mettre l’accent sur l’économie circulaire autour du vélo. L’occasion d’acheter sur leur stand des vélos rénovés ou d’y déposer son vieux vélo qui dort dans un coin du garage.

Ceci vous intéressera aussi
En 2023, Indochine pour la première fois aux Eurockéennes

Le groupe de pop rock français Indochine, qui fête ses 40 ans de carrière, sera présent aux Eurockéennes de Belfort, Lire l’article

Des pochettes de pain pour interpeller sur les violences faites aux femmes

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, le 25 novembre, la préfecture du Lire l’article

Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal