PMA : la fin des zones blanches prévue en février

Fin des zones blanches début 2019 et déploiement de la fibre pour 2022, Pays de Montbéliard Agglomération se veut à la pointe pour permettre à ses habitants et sociétés d’accéder aux réseaux Internet avec un débit convenable.

Orange et le syndicat mixte Doubs très haut-débit se partagent la montée en débit et l’installation de la fibre sur le territoire de Pays de Montbéliard Agglomération. Tous deux arrivent aux mêmes conclusions : en 2022, il sera possible d’avoir la fibre pour chaque habitant des 72 communes du territoire. Une fierté pour Charles Demouge, qui avait fait de ce thème une priorité. Une première étape sera accomplie dès février, puisque chaque habitant aura droit à une connexion dite « convenable ». À savoir, entre 8 et 10 Mo/s, ce qui permet de regarder la télévision en HD, de jouer en ligne sur une console de jeu et de surfer sur Internet sans prendre une après-midi de congé.

Le particulier devra peut-être changer son offre

Annoncée pour fin 2018, la fin des zones blanches dans le pays de Montbéliard sera donc actée au mois de février 2019. Un délai d’attente est nécessaire, notamment auprès des fournisseurs Internet, puisque les installations sont effectives dès maintenant. En installant des points-relais fibre dans des communes choisies. « C’est la fin des connexions à 512 ko/s pour certaines communes. C’est une vraie révolution », s’est extasié Charles Demouge, président de l’agglomération. Pour ce déploiement express, l’agglomération a mis sur la table 4,5 millions d’euros ainsi qu’une participation au syndicat mixte de 250 000 euros par an pendant 15 années.

Pour accéder à ces services, les particuliers devront faire une démarche « simple » : contacter leur opérateur pour activer une montée en débit… En effet, les contrats donnent une limite d’utilisation de débit. Si cette limite est trop basse, alors le particulier n’aura pas accès à la totalité des possibilités du nouveau réseau. Un changement de tarification est possible selon les opérateurs, les changements à opérer et le contrat déjà existant. La carte des communes qui auront accès à cette montée en débit est visible ci-dessous.

La fibre pour 2022

L’opérateur Orange s’occupe de la mise en place de la fibre pour les 29 communes qui faisaient partie de PMA avant 2017. Le syndicat mixte s’occupe de son côté de la mise en place de la fibre dans la totalité du Doubs et notamment les 43 communes qui complètent PMA depuis 2017. Ce sont ces derniers qui se sont occupés de l’installation de débits convenables cités ci-dessus. 17 000 foyers sont aujourd’hui éligibles à la fibre, dont 9 500 à Montbéliard. Une carte est disponible pour vérifier si un logement est éligible. La présence de la fibre dans une ville ne garantit par l’éligibilité d’un logement particulier. Les négociations avec les syndics de copropriété, les problèmes de génie civil, les études, les demandes d’autorisations particulières sont autant de ralentissement pour l’opérateur Orange et le syndicat mixte.

Ceci vous intéressera aussi
Le pays de Montbéliard peut accueillir des athlètes des JO 2024
Le pays de Montbéliard peut accueillir des athlètes des JO 2024

Paris accueille les Jeux olympiques 2024. | ©Rudy and Peter Skitterians de Pixabay Pays de Montbéliard Agglomération, labellisé en 2019 Lire l'article

Frédéric Barbier et Denis Sommer appellent « à la responsabilisation de tous les élus »
Frédéric Barbier et Denis Sommer appellent « à la responsabilisation de tous les élus »

Les deux députés La République en Marche du pays de Montbéliard, Denis Sommer et Frédéric Barbier, réagissent à la polémique Lire l'article

Pays de Montbéliard: les services maintenus à l’agglomération
La plupart des services demeurent en activité.

Les déchèteries restent ouvertes.| © Pays de Montbéliard Agglomération Pendant le confinement, l’organisation de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) est Lire l'article

« Il faut cliquer local » pour soutenir les commerçants

Ce nouveau confinement fragilise les commerces non-essentiels. Et il encourage une nouvelle fois la e-consommation. Mais les deux ne sont Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut