Doubs : la préfecture place le département en alerte sécheresse

La préfecture du Doubs place le département en alerte sécheresse et prend des mesures de restriction d'eau.

On observe depuis plusieurs semaines une baisse continue du niveau des cours d’eau dans le Doubs. La préfecture acte des restrictions d’usage de l’eau pour préserver la ressource et déclenche le niveau « alerte sécheresse ».

Avec l’AFP

On observe depuis plusieurs semaines une baisse continue du niveau des cours d’eau dans le Doubs. La préfecture acte des restrictions d’usage de l’eau (arrêté en fin d’article) pour préserver la ressource et déclenche le niveau « alerte sécheresse ».

Sécheresse. Le mot est déjà sur de nombreuses lèvres. Malgré une pluie régulière depuis plusieurs semaines, des déficits d’eau sont observés dans le département du Doubs. On observe déjà des secteurs où le Doubs est complètement asséché. « Les étiages constatés des rivières du Doubs, des nappes phréatiques et du lac Saint-Point sont particulièrement faibles », remarque la préfecture dans un communiqué de presse.  « La situation hydrologique ne devrait pas s’améliorer dans les prochains jours avec une absence de précipitations pour la prochaine semaine », poursuit la préfecture.

Éviter le gaspillage

Face à cette situation, il faut éviter le gaspillage pour préserver nos ressources en eau. La préfecture prend donc des mesures de restriction de l’usage de l’eau, dans l’ensemble du département et déclenche le niveau 1, alerte sécheresse, sur une échelle de 3. L’échelon suivant est l’alerte renforcée et le 3e est le niveau crise (plaquette ci-dessous). « Le non-respect de ces interdictions (lire ci-dessous) peut être puni d’une contravention de la 5e classe. Au-delà̀ de ces mesures de restrictions, chacun est invité à économiser l’eau dans les gestes du quotidien », observe la préfecture.

Début juillet, Météo-France avait indiqué que, sur les trois derniers mois,  les sols s’étaient « nettement asséchés sur une large moitié nord et est du pays ». Les sols étaient alors qualifiés d’« extrêmement secs » de la Haute-Normandie aux Hauts-de-France et jusqu’au Grand Est. Déjà, au printemps, l’inquiétude était très importante.

En 2019, la France avait connu un épisode de sécheresse exceptionnel, avec  88 départements en alerte ou soumis à des restrictions. Pour 2020, Météo-France anticipe un été encore plus chaud et plus sec que la normale. La préfecture de la Moselle a également placé le département en niveau d’alerte à la sécheresse.

Sont notamment interdites les activités suivantes

– le lavage des véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité́ ;

– le remplissage des piscines privées existantes, y compris les piscines démontables, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ou le remplissage des piscines et bassins d’une capacité́ inferieure à 2 m3

– l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et prives, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature de 8 h à 20 h

– les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible ; l’irrigation agricole par aspersion est interdite entre 8 h et 20 h

Ceci vous intéressera aussi
Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Condamnation « inédite » d’une fromagerie du Doubs pour avoir pollué un ruisseau

Une fruitière à comté de Doubs a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Besançon à 70.000 euros d'amende, Lire l'article

Météo : l’Est de la France passe en vigilance orange canicule

Le pic de chaleur s’intensifie sur l’Hexagone. Les températures grimpent encore. Et encore. Alors que la façade Atlantique est placée Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Défilement vers le haut