Covid-19 : les pompiers du Doubs déploient une unité mobile de vaccination

Le Sdis du Doubs a mis en place une unité mobile de vaccination anti covid-19 pour aller à la rencontre des sapeurs-pompiers, en particulier volontaires.

Les centres de vaccination sont parfois éloignés du lieu de résidence. Et s’y rendre en journée n’est pas facile pour tout le monde, notamment les sapeurs-pompiers volontaires. Les pompiers du Doubs ont donc créé une unité mobile de vaccination pour aller dans les centres de secours du département pour vacciner les pompiers qui le souhaitent.

Les centres de vaccination sont parfois éloignés du lieu de résidence. Et s’y rendre en journée n’est pas facile pour tout le monde, notamment les sapeurs-pompiers volontaires. Les pompiers du Doubs ont donc créé une unité mobile de vaccination pour aller dans les centres de secours du département pour vacciner les pompiers qui le souhaitent.

Les sapeurs-pompiers de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de risque peuvent être vaccinés pendant cette première phase de vaccination. Selon le ministère de la Santé, au 13 janvier, plus de 247 000 personnes ont été vaccinées contre la covid-19 en France, depuis le 26 décembre, dont 14 102 en Bourgogne-Franche-Comté. Mais les centres, encore en nombre limités et ouverts uniquement en journée « sont parfois éloignés des casernes des sapeurs-pompiers du Doubs », relève le service départemental d’incendie et de secours du Doubs (Sdis 25). « Or le Sdis est composé à 80 % de sapeurs-pompiers volontaires affectés pour la majorité en secteurs éloignés d’un centre vaccinal et peu disponibles en journée », observe le Sdis.

Pour répondre au défi de la vaccination, les pompiers du Doubs ont donc créé une unité mobile de vaccination anti covid-19. Elle « se déplacera dans le département pour permettre l’accès à la vaccination aux sapeurs-pompiers volontaires répondant aux critères », indique le communiqué des pompiers.

[ En images ]

Photos prises par Sdis 25

Le vaccin vient aux pompiers

Ils ont adapté une ancienne ambulance en centre de vaccination (photo ci-dessous). « Cette unité mobile est composée d’un binôme médecin-infirmier sapeurs-pompiers, équipé du nécessaire de vaccination, détaille le communiqué. Grâce à ce véhicule, ils pourront réaliser la vaccination, la gestion administrative, les déclarations en ligne ainsi que la surveillance des sapeurs-pompiers vaccinés. »

« Comme nous le pratiquons au quotidien en matière de formation, ce ne seront donc pas les sapeurs-pompiers qui iront au vaccin mais le vaccin qui ira à eux », souligne Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs.

Ceci vous intéressera aussi
Sochaux : négociations salariales à haut risque pour Stellantis

Les négociations salariales obligatoires débutent ce jeudi 1er décembre, à Stellantis. Les attentes des salariés sont énormes, notamment avec les Lire l’article

Deux LRU du 1er régiment d’artillerie de Bourogne envoyés en Ukraine

Deux lance-roquettes unitaires (LRU) appartenant au 1er régiment d’artillerie de Bourogne ont été réceptionnés par l’armée ukrainienne, ce mardi, a Lire l’article

Alstom fait rouler une locomotive complètement autonome

Le constructeur ferroviaire Alstom a fait rouler mardi une locomotive de manœuvre complètement autonome lors d'un essai aux Pays-Bas, avec Lire l’article

Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal