Covid-19 : la stratégie des tests évolue dans les Ehpad

Le bilan du covid-19 continue de s’alourdir dans la région, même si l’on observe une stabilisation des patients admis en réanimation. L’ARS rassure sur le suivi de la situation en Ehpad et évoque un élargissement des tests dans ces établissements.

Le bilan du covid-19 continue de s’alourdir dans la région, même si l’on observe une stabilisation des patients admis en réanimation. L’ARS rassure sur le suivi de la situation en Ehpad et évoque un élargissement des tests dans ces établissements.

« La hausse des hospitalisations liées aux formes sévères de covid-19 reste continue en Bourgogne-Franche-Comté (1 227 hospitalisations), même si le nombre de patients admis en réanimation se stabilise (292). 412 décès sont recensés en milieu hospitalier (16 de plus que mardi) ; 248 en établissements médico-sociaux. 1 160 personnes sont sorties d’hospitalisation », énumère l’agence régionale de santé dans son bulletin quotidien.

L’ARS répète également que la protection des Ehpad « constitue une priorité ». On dénombre 420 établissements, qui accueillent 33 000 personnes âgées. « Toutes les recommandations visant à mettre en place les mesures de protection des résidents et du personnel sont régulièrement diffusées », rappelle l’agence, qui remarque des livraisons de masques sont assurées chaque semaine, permettant de protéger personnels et résidents soutient l’ARS. 444 000 masques ont déjà été distribués assure-t-elle.

0
Le nombre de renforts pourvus à ce jour dans le cadre du dispositif #Renforts-Covid. Des personnes qui peuvent intervenir en Ehpad assure l’ARS.

La stratégie du dépistage évolue, « dans le sens d’un élargissement des tests, pour mettre en œuvre des mesures de gestion renforcées de l’épidémie dans les établissements : identification des soignants porteurs du virus, mise en place des unités dédiées aux résidents atteints de COVID-19 ».

Soutien

Elle précise qu’un accompagnement spécifique des établissements les plus en tension est organisé. « Objectifs : adapter les réponses aux besoins qui peuvent relever de renfort de personnels, d’approvisionnement matériel, d’expertise gériatrique ou de soins palliatifs, ou encore de l’intervention des équipes d’hygiène. » L’agence régionale de santé, qui publie un bulletin relativement long ce mercredi soir, rappelle que les Ehpad font d’abord un signalement sur une plateforme nationale avant de faire un bilan quotidien à l’ARS. « Des infirmières spécialisées en hygiène appartenant aux équipes mobiles d’hygiène de territoire et appuyées par des médecins hygiénistes interviennent au sein des établissements ayant signalé une infection parmi les résidents ou les personnels, pour apporter leur expertise en vue de limiter la propagation des cas », détaille le communiqué. En filigrane, l’ARS évoque indirectement la situation de l’Ehpad de la Rosemontoise, à Valdoie, placé sous administration provisoire.

« Les Ehpad s’appuient également sur les dispositifs d’astreinte gériatrique territoriale organisée par les établissements hospitaliers, poursuit le document. Ce recours peut faciliter une décision collégiale de procéder à une hospitalisation dans les situations qui le justifient, en évitant autant que possible un passage par les urgences. Des solutions de télémédecine peuvent être proposées. Des hotlines téléphoniques fonctionnent aussi pour répondre aux questions et besoins de prise en charge en soins palliatifs. » Les structures d’hospitalisation à domicile assurent des prises en charge en Ehpad annonce également l’ARS.

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="b9r" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Boncourt : 118 Français concernés par la fermeture de British American Tobacco

Le cigarettier British American Tobacco (BAT) a annoncé fin octobre son intention de fermer son usine de Boncourt, en République Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal