Besançon : en slip sur le palier, un trafiquant tombe nez à nez avec la brigade anti-stups

Un jeune homme de 23 ans a été mis en examen et écroué jeudi à Besançon après avoir vendu de l'héroïne particulièrement pure à une femme de 48 ans décédée d'une overdose, a annoncé lundi le procureur de Besançon.

Sorti en slip sur le palier, avec une forte odeur de cannabis émanant de l’appartement, un trafiquant de stupéfiants présumé est tombé nez-à-nez avec des policiers, à Besançon, qui ont saisi une importante quantité de drogue, a raconté vendredi le parquet.

(AFP)

Sorti en slip sur le palier, avec une forte odeur de cannabis émanant de l’appartement, un trafiquant de stupéfiants présumé est tombé nez-à-nez avec des policiers, à Besançon, qui ont saisi une importante quantité de drogue, a raconté vendredi le parquet.

Les policiers de la brigade anti-stupéfiants du commissariat de Besançon, en civil, étaient en mission de repérage sur une enquête au long cours, jeudi matin dans un immeuble de la ville, quand ils ont eu la surprise de voir un homme sortir en slip, a précisé le procureur de Besançon, Etienne Manteaux, lors d’une conférence de presse. Il n’a pas été précisé pourquoi l’homme était ainsi sorti en petite tenue sur son palier, mais intrigués par la très forte odeur qui émanait du logement, les agents sont intervenus et ont interpellé trois suspects âgés de 24 et 25 ans. L’un d’entre eux était sous le coup d’un mandat d’arrêt pour une condamnation à 5 ans d’emprisonnement, pour des faits de violences avec armes. Ils ont été placés en garde à vue. Les fonctionnaires de police ont saisi près de 5.000 cachets d’ecstasy, plus de 8 kilos de résine de cannabis, 128 grammes de cocaïne, de l’herbe de cannabis, ainsi qu’un pistolet automatique approvisionné. « Une grande partie de ces produits étaient conditionnés à la vente », pour une valeur marchande 140 000 euros, dont 50 000 euros de cachets d’ecstasy, a souligné le directeur départementale de la sécurité publique du Doubs, Yves Cellier.

Ceci vous intéressera aussi
« Guerre de territoire » entre trafiquants à Besançon : jusqu’à 10 ans de prison
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Les membres d'un clan ayant participé à des affrontements armés pour le contrôle du trafic de drogue, entre novembre 2019 Lire l'article

Du fournil au marché dominical, le « boulanger humaniste » de Besançon entre en campagne

Stéphane Ravacley, le "boulanger humaniste" de Besançon est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Jonathann Daval condamné en appel à 160 000 euros de dommages-intérêts
Jonathann Daval procès novembre Vesoul

La cour d'appel de Besançon a confirmé vendredi la condamnation de Jonathann Daval, qui purge une peine de 25 ans Lire l'article

Belfort : des enseignants du Courbet dénoncent la désorganisation liée à la réforme du lycée

Des enseignants du lycée Gustave-Courbet, à Belfort, ont publié une lettre ouverte adressée à la rectrice académique pour dénoncer la Lire l'article

Défilement vers le haut