Belfort : 5,3 millions d’euros pour rénover la place de la République

Le chantier de rénovation de la place de la République est lancé, à Belfort. Il doit durer 18 mois.
Perspective de la future place de la République, à Belfort, depuis le perron de la salle des fêtes. | ©Ville de Belfort

(AFP)

Le chantier de rénovation de la place de la République est lancé, à Belfort. Il doit durer 18 mois.

Les échafaudages viennent d’être installés autour de la statue des Trois-Sièges, place de la République à Belfort. Un toit coiffe même l’ensemble, qui sera restauré et nettoyé. Des palissades ont été dressées autour du monument, où le futur de la place se dessine. Les travaux vont normalement durer 18 mois.

La piétonisation de la place est renforcée. La rue qui jouxte la salle des fêtes et le tribunal sera remplacée par un parvis. De même, la rue qui longe les restaurants, du côté de la place d’Armes, sera piétonnisée, comme la rue du Repos et la rue Bardy. Le reste ne bouge pas. La circulation est reportée sur la rue Pompidou, qui passe à sens unique entre la rue du Manège et la rue de la Cavalerie, dans le sens menant vers la rue de la Cavalerie. Le parking Pompidou et la rue de la Cavalerie sont remis à neuf. « Des contrôles d’accès permettront l’entrée sur la place pour les livraisons, secours, déménagements, opérations d’entretien etc. selon les mêmes modalités que le faubourg de France et les autres rues piétonnes », rassure la municipalité.

Marie-José Fleury, élue d’opposition de la liste Belfort autrement, s’est inquiétée du sens de circulation retenu, regrettant de ne pas pouvoir remonter la rue de la Cavalerie. Christophe Grudler, du même groupe, estime que cela risque de renvoyer les automobilistes derrière la cathédrale Saint-Christophe. Il regrette aussi la suppression de 110 places de parking, non recréées.

[ En images ]

Grand jardin

Le projet s’inscrit dans une volonté de refaire « un grand jardin » en cœur de ville, avec une dynamique de désimperméabilisation des sols et d’une végétalisation des espaces. « Le projet prévoit le maintien de 9 tilleuls préexistants et la plantation de 30 arbres d’essences locales », indique la présentation du projet. La place compte actuellement 35 arbres.

« Le choix et l’implantation des sujets privilégient les feuillages diaphanes et le maintien de perspectives dégagées sur les façades. Les plantations composent avec la présence des réseaux et des vestiges sous-terrain », poursuit le document. L’eau de pluie – y compris celle de la voirie et des trottoirs, pourront s’infiltrer.

« Un dispositif de collecte des eaux de toitures et de stockage sous la place permettra l’alimentation du réseau automatique d’arrosage par de l’eau de pluie », indique également le projet. Le miroir d’eau, qui sera installé sur la place, comprenant quelques centimètres d’eau, sera alimentée par de l’eau de pluie, en circuit fermé.

Le projet prévoit un éclairage décoratif blanc de mise en valeur de la statue et des façades. La rénovation s’élève à 5,288 millions d’euros hors taxes et elle doit s’achever au printemps 2024.

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal