Belfort : 400 personnes rendent hommage à Samuel Paty [photos]

Un hommage à Samuel Paty a été organisé devant l’hôtel de ville de Belfort, ce mercredi midi. 400 personnes, selon la police, se sont recueillis en la mémoire de cet enseignant assassiné le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine.

Un hommage à Samuel Paty a été organisé devant l’hôtel de ville de Belfort, ce mercredi midi. 400 personnes, selon la police, se sont recueillis en la mémoire de cet enseignant assassiné le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine.

Il est 12 h. Le glas résonne en vieille ville de Belfort. Près de 400 personnes, selon la police, finissent de se regrouper devant l’hôtel de ville de Belfort, dont les autorités civiles et militaire du département et de nombreux élus. Elles viennent rendre hommage à Samuel Paty, assassiné ce vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Ce mercredi soir, un hommage national lui sera rendu dans la cour de la Sorbonne.

Samuel Paty était âgé de 47 ans. À l’occasion d’un cours sur la liberté d’expression, il a montré des caricatures du prophète Mahomet à ses élèves de 4e. Son assassin était âgé de 18 ans et a été abattu par les policiers. Le parquet national antiterroriste est saisi. Une enquête est ouverte pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste” et “association de malfaiteurs terroriste criminelle”.

Après le glas, une minute de silence a été respectée. Puis La Marseillaise a résonné. Et quelques applaudissements. Alors que la foule se disperse, quelques anonymes s’approchent du portrait de Samuel Paty, installé sur le perron de l’hôtel de ville. Ils marquent un moment de recueillement supplémentaire.

Dans le nord Franche-Comté, un homme est prévu à 17h à Montbéliard et un autre à 18h30 à Héricourt.

PUB
Ceci vous intéressera aussi
General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT
Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

La CGT réagit au nouveau plan social de General Electric chez Steam Power | ©Le Trois – archives « Après Gaz et Hydro, Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut